Mes Derniers Avis

Mes derniers avis

Nombre total de pages vues

jeudi 14 juillet 2011

Dreamworld de Sire Cédric


● Titre d'origine : Dreamworld
● Date de parution : Septembre 2007 (chez Nuit d'Avril), Novembre 2009 (Chez Le Pré aux Clercs)
● Nombre de pages : 257
● Édition de ton livre : Nuit d'Avril
● Quatrième de couverture :
Il y a, dit-on, un autre monde... Le monde des rêves, oui. Là où vivent les esprits de ceux qu'on a aimés. Là où vivent les anciens dieux, dans une ville cachée dans les couleurs de l'arc-en-ciel... Et là où attendent, aussi, nos plus terrifiants cauchemars. Certains peuvent le voir, cet autre monde. Ce sont les enfants, les poètes, les fous, les suicidés, les amoureux désespérés. Ou simplement ceux qui ont refusé de fermer les yeux en grandissant. Car on dit aussi que la magie existe tant qu'on croit en elle. Et surtout, qu'il n'est jamais trop tard pour la faire renaître... 



● Résumé personnel ? Un voyage dans le monde des rêves à travers 9 nouvelles.
● Un mot pour définir le recueil : magique, onirique
● Ta nouvelle préférée : Requiem
● Une citation de cette nouvelle : "L'ange est assis sur un trône d'ébène. Un ange noir. Noirs ses vêtements, des voiles si légers qu'ils semblent à peine réels, et à travers lesquels on distingue la peau, comme une peinture encore humide."

● Mon avis :

Cross Road :
Cette histoire met en scène un vieil homme qui se remémore son enfance et son amitié avec un jeune garçon différent des autres. Sire Cédric fait appel à notre âme d'enfant, celle qui nous permettait d'imaginer ce dont il est question dans l'histoire.

Cauchemars :
Cette nouvelle est divisée en 5 chapitres. Tout débute avec une scène qui pourrait être tout ce qu’il y a de pus banal si ce n’est que le bébé rigole la nuit au lieu de dormir. On suit l'histoire de cet enfant et on ne sait si l'on doit s'y attacher ou pas. Le dénouement fut tout à fait inattendu pour ma part. Je ne pensais pas que cela puisse se terminer ainsi. Encore une fois, je suis resté bluffé par la manière dont Sire Cédric nous transporte dans son monde.

Requiem :
Cette nouvelle commence par une description très poétique d’un ange noir. L’ange du suicide dans son palais. Nous le suivons au coeur de ses pensées et de ses mouvements tout au long de cette histoire. Tout au long de la nouvelle, mon regard a dansé sur les mots si joliment écrits et mon coeur s’est empreint de la mélancolie ambiante.

Muse :
Cette nouvelle pourrait être classée comme nouvelle fantastico-érotique tant la présence de scènes à caractère érotique et violente est importante. Nous y voyons deux personnages que tout sépare au début mais qui vont se lier au fil de l'histoire. Je me suis retrouvé quelque peu dans le personnage du jeune homme mais je me suis également demandé si l'auteur avait voulu donner un peu de lui à ce personnage. La fin de la nouvelle laisse en suspens quelques questions dans mon esprit.


Babylone :
Cette nouvelle est introduit avec beaucoup de poésie grâce à une très belle description de Babylone telle qu'elle est dans cette histoire. Sire Cédric met en scène des anciens dieux et une humaine aux portes de la mort. Des idées très intéressantes sur lesquelles l'auteur a bati sa nouvelle ainsi qu'une très belle chute.

Elfenblut :
Une courte nouvelle par rapport aux précédentes qui met en scène une jeune femme ayant un “don”. C’est une tueuse mais elle va découvrir quelque chose qui va changer sa vie. Encore une fois, Sire Cédric nous plonge au coeur de son histoire et nous fait ressentir les émotions de ses personnages.

Conscience :
Cette histoire nous raconte la vie d'un jeune homme après un événément qui bouleverse son existence. Vous me direz quel lien a-t-elle avec le monde des rêves ? Lisez la et vous verrez.


Visionnaires :
Cette nouvelle explore encore une fois le monde des rêves mais cette fois, elle nous offre la vision de deux jumeaux très spéciaux qui doivent affronter leur cauchemar. Une certaine poésie règne encore sur cette histoire que l'on lit d'une traite.

Sangdragon :
Cette nouvelle retrace les recherches de deux jeunes gens. Où est Sangdragon ? Qu'est-ce ? On y retrouve un condensé de la magie de l'écriture de l'auteur au service d'une histoire qui l'est tout autant. Cette histoire clôture de très belle manière ce recueil.

En conclusion :
Tout comme le titre de ce recueil nous l'annonce, nous plongeons au coeur du monde des rêves à chacune de ses nouvelles. Nous sommes emportés par une écriture fluide où les mots prennent vie et dansent devant nos yeux. Les émotions nous submergent l'une après l'autre et nous ne sortons pas indemne de cette lecture. Je ne peux donc que vous conseiller ce recueil afin que vous soyez vous aussi emporté dans le monde des rêves.

● A qui le recommanderais-tu ? Je le recommande à tous les rêveurs, les passionnés, à tout ceux qui ont envie de s'échapper de la réalité rien qu'un instant.