Mes Derniers Avis

Mes derniers avis

Nombre total de pages vues

mercredi 5 décembre 2012

Au Fil Des Livres [21]





Dans cette rubrique, je vous présente l'avancée de mes lectures, de mes acquisitions, en bref de l'évolution de ma PAL ^^.




Lectures terminés :
Eh bien, cela faisait un moment que je n'avais pas lu un livre aussi rapidement mais je dois dire que celui-ci était un ravissement. A quand le tome 2 ?
Lectures en cours :
J'avance bien peu dans ce livre. Je dois être au 6ème chapitre seulement. Je suis une vraie flèche ^^.
Attaqué hier soir et j'en suis déjà à une soixantaine de pages. Y'a pas, ils sont toujours aussi addictifs les livres des Camhug.
Lectures suivantes :
Ils font parti de ma PAL d'automne que vous pouvez retrouver dans le Top Ten Tuesday [15] sur mon blog même si l'on arrive en hiver. Je ferais sûrement une exception pour lire un autre livre que ceux de ce top ten ^^.
Dernières acquisitions :
Un passage à France Loisirs avant la fin de l'année pour acquérir les points qu'il me manquait pour obtenir ensuite un livre gratuit.

Voici pour ces derniers temps. Uniquement un livre de terminé pour plus d'une dizaine de nouveauté dans ma bibliothèque.

lundi 3 décembre 2012

Les Damnés de Dana Tome 1 : La Dame Sombre, Ambre Dubois


● Titre d'origine : Les Damnés de Dana Tome 1 : La Dame Sombre 
● Date de parution : 2012
● Nombre de pages : 306
● Édition de ton livre : Editions Chat Noir
● Quatrième de couverture :


Au pied d'un cercle de menhirs, une jeune femme aux cheveux et aux yeux couleur corbeau se réveille. Qui est-elle? Elle l'ignore. Ou se trouve-t-elle? Elle va bientôt le découvrir…
En plein territoire picte, résistant aux envahisseurs romains, une tribu celte recueille la mystérieuse femme. Rapidement, elle va se trouver mêlée au quotidien de ce peuple, à ses légendes, à ses mystères et à ses désespoirs.
Le cercle de pierres sera-t-il la clef qui lui rendra son identité? A moins que ce ne soit le vampire qui la surveille dans l'ombre...





● Mon avis :



Je ne pense pas que ce soit la peine de vous présenter une fois de plus Ambre Dubois, dont j’ai déjà chroniqué quelques livres sur ce blog, mais je ne vous dirais qu’une chose. J’adore ce qu’elle écrit et ce livre ne déroge pas à la règle.
Dans ce premier tome des Damnés de Dana, l’auteure nous emmène bien loin de l’univers de ses précédents livres puisque celui-ci se déroule chez les Pictes, que l’on situe en Écosse. Nous sommes au cœur de la grandeur de l’Empire Romain alors qu’ils tentaient de conquérir la Grande-Bretagne.
Nous y découvrons l’héroïne en pleine fuite au cœur de la nuit face à des créatures cauchemardesques, des vampires. Elle ne sait absolument ni qui elle est ni où elle est. La tribu qui la recueille va finir par l’accepter après en avoir eu peur. Elle se découvrira des talents dont elle ne se rappelait pas. Des révélations lui seront faites. Elle aura un choix à faire, mais quel sera-t-il ?
Dès le début de l’histoire, je me suis pris d’affection pour cette jeune femme amnésique. J’aurais aimé être capable de l’aider. Et au fur et à mesure que l’histoire déroule son fil, la demoiselle sans défense se révèle pleine de ressources pour notre plus grande joie. Cette force qu’on ne pouvait soupçonner au début lui permet de faire face en gardant autant que possible la tête haute et de prouver son courage et son dévouement au peuple picte.
D’ailleurs, Ambre Dubois nous décrit merveilleusement cette époque où les Pictes faisaient face à l’envahisseur romain, retranchés derrière le mur d’Hadrien. On y découvre un peuple fier avec ses us et coutumes à une époque où le Christianisme essaye d’étendre son emprise dans les régions polythéistes.
Forte de ce cadre et de ce passé utilisé à très bon escient, l’auteure a planté les bases d’une intrigue et d’un univers dont on ne sort pas indemne. On vit avec Mévéa et ses compagnons leurs aventures en quête de la vérité. On partage ses interrogations quant à ses origines, son passé, son identité et ce questionnement perpétuel n’entrave en rien l’histoire, elle la sert merveilleusement. Les capacités que se découvre la jeune femme apportent également au roman en se rapprochant des pouvoirs des Druides celtes sans qu’elle semble appartenir à leur ordre.
Ambre renouvelle également un peu le mythe des vampires au cours de cette saga en nous les présentant tels des descendants des Anciens, des créatures attachées à des clans humains avec une hiérarchie assez semblable. On y retrouve les vampires dans toute leur splendeur, envoûtants, effrayants, romantiques, cruels. 
L’intrigue et le dénouement de l’histoire ne nous laissent que peu de répit et nous conduisent vers un final majestueux que l’on ne pouvait présager. Les rebondissements et révélations présents tout au long du roman nous apportent quelques informations sans pour autant nous dévoiler trop tôt la vérité.
Une telle fin ne peut nous conduire qu’à une seule question que je pose à Ambre Dubois : A quand la suite ? Car un tel tome 1 ne peut que nous laisser présager du meilleur pour le tome 2. Les bases sont plantées et nous souhaitons voir grandir cet édifice que sont Les Damnés de Dana.













jeudi 22 novembre 2012

Au Fil Des Livres [20]





Dans cette rubrique, je vous présente l'avancée de mes lectures, de mes acquisitions, en bref de l'évolution de ma PAL ^^.




Lectures terminés :
Une petite claque que je mettrais aux côtés des livres de Michel Robert (L'agent des ombres) et de David Eddings (La Belgariade, ...) dans le classement de mes sagas préférés de Fantasy.
Lectures en cours :
J'avance bien peu dans ce livre. Je dois être au 5ème ou 6ème chapitre seulement.
J'ai attaqué réellement la lecture hier soir en lisant le premier chapitre. Il me tarde de découvrir la suite.
Lectures suivantes :
Ils font parti de ma PAL d'automne que vous pouvez retrouver dans le Top Ten Tuesday [15] sur mon blog.
Dernières acquisitions :
Beaucoup de nouveautés dans ma bibliothèque et donc dans ma PAL.

Un grand merci à Alexis Lorens pour son livre avec une très sympathique dédicace.

Une super dédicace de Syven pour La guerrière fantôme.

Notre collection des défuntes Nuit d'Avril s'agrandit comme vous le voyez.

Et également un petit tour sur une bourse aux livres à laquelle je vais à chaque fois qu'elle est organisée.

Voici pour ces derniers temps. Uniquement un livre de terminé pour plus d'une dizaine de nouveauté dans ma bibliothèque.

mardi 20 novembre 2012

Le Dernier Souffle Tome 3 : L'âme, Fiona McIntosh


● Titre d'origine : Quickening, book 3 : Bridge of Souls 
● Date de parution : 2010
● Nombre de pages : 697
● Édition de ton livre : Milady
● Quatrième de couverture :

Pris par le temps qui s'enfuit, prisonnier d'un corps dont la seule vue le met au supplice, Wyl Thirsk voit se réaliser tous ses cauchemars - jusqu'au mariage de la femme qu'il adore, la reine Valentyna de Briavel, avec celui qu'il hait entre tous, l'ignoble roi Celimus. Pour se délivrer du sortilège du Dernier souffle, Wyl doit devenir roi de Morgravia. Malheureusement, le chaos engendré par le Don de la sorcière Myrren plonge Wyl au cœur d'un tourbillon de combats sans fin auquel il n'est pas sûr de survivre. Mais le veut-il seulement ? Car pour sauver Valentyna, il est prêt à tous les sacrifices - même celui de sa vie.



● Mon avis :


Des mois entiers se sont écoulés depuis ma lecture du tome 2 Le Sang et il me fut donc quelque peu difficile de me replonger dans l’univers de cette trilogie. Heureusement pour moi, Fiona McIntosh de sa manière de nous présenter son histoire nous aide à retrouver bien vite nos repères et nous remémore les événements qui  ont eu lieu précédemment. En effet, au début du roman, chaque chapitre nous permet de partager les aventures de chaque personnage séparément. Bien vite, les souvenirs ont afflué et tout est redevenu bien plus clair et limpide dans mon esprit.
J’ai donc pu apprécier pleinement ce qu’il advenait à notre héros ainsi qu’à ses amis. De nombreuses fois, j’ai eu le sentiment que le sort s’acharnait sur lui. Mais également qu’à sa place j’aurais depuis longtemps cessé de me battre et donc je ne pouvais qu’admirer son courage et sa détermination.
Wyl Thirsk fait parti de ces héros qui me font adorer la lecture et auxquels j’aime à m’identifier. Bien sûr, ce n’est pas le seul personnage des plus attachants dans cette saga.  Le jeune Fynch a autant de courage et mérite autant notre admiration de par sa détermination à accomplir ce qui doit être fait tout en connaissant à l’avance le prix qu’il aura à payer. La reine Valentyna a tout d’une Jeanne d’Arc à qui le destin impose des épreuves dont elle ne veut pas mais qui les affronte la tête haute. Le roi Celimus quant à lui est bien l’antihéros, le pourri de l’histoire, celui que l’on voudrait tuer de nos mains afin de mettre fin à sa cruauté. Son chancelier Jessom ne mérite pas plus notre respect car il se salit les mains sans rechigner pour accomplir les volontés du roi qu’il sert. Les amis que se fait Wyl au cours de ses changements de corps lui reste fidèle jusqu’au bout et font tout leur possible pour lui apporter leur aide.
L’amitié se révèle donc importante dans cette trilogie et l’amour est magnifié par les sentiments qu’éprouve notre héros envers la reine Valentyna. L’histoire ne nous laisse pas indifférent et de nombreuses fois mes yeux se sont emplis de larmes, de joie ou de chagrin suivant les passages.
L’auteure nous gratifie d’un final des plus inattendus au vu des événements et des révélations qui nous ont été faites au cours des trois tomes. L’écriture reste toujours aussi limpide et notre plaisir n’en est que décuplé. Le final fut une véritable course contre la montre, une course pour la vie, et les rebondissements nous serrent le cœur. Les larmes ont coulé alors que les dernières pages se tournent bien trop vite à notre goût.
Enfin, cette trilogie restera dans mes sagas préférées car Fiona McIntosh nous propose un petit vent de fraîcheur dans la Fantasy et je la place aux côtés de Michel Robert et de David Eddings qui restent pour moi des grands auteurs de ce genre littéraire.










jeudi 25 octobre 2012

Un Livre, Une Musique [10]





Voici donc un nouveau numéro de cette rubrique. Elle a pour but de vous faire part des envies musicales qu'ont provoqué la lecture de certains livres. Les émotions que faisaient remonter ces histoires me poussait à écouter en boucle certains albums, voire certaines chansons tout en lisant. Je vais donc vous présenter ces livres et les musiques en essayant d'expliquer les liens qui se créaient entre eux.

Aujourd'hui, je vais donc vous parler de :


● Titre d'origine : Les Larmes Rouges Tome 1 : Réminiscences
● Date de parution : 2011
● Nombre de pages : 564
● Édition de ton livre : Editions du Chat Noir
● Quatrième de couverture :



« Le temps n’est rien…
Il est des histoires qui traversent les siècles… »

Après une tentative désespérée pour en finir avec la vie, Cornélia, 19 ans, plus fragile que jamais, est assaillie de visions et de cauchemars de plus en plus prenants et angoissants.
Elle se retrouve alors plongée dans un univers sombre et déroutant, où le songe se confond à s’y méprendre avec la réalité.
Peu à peu, elle perd pied…
Mais, la raison l’a-t-elle vraiment quittée ? Ces phénomènes étranges ne pourraient-ils pas avoir un lien quelconque avec l’arrivée de ce mystérieux personnage dans sa vie ? Cet homme qui, pourtant, prétend l’avoir sauvée, mais dont le comportement est si singulier qu’il en devient suspect… Et pourquoi diable ce regard, à l’éclat sans pareil, la terrorise-t-il autant qu’il la subjugue ?!



                            


● Groupe : Autumn Tears
● Album : Eclipse
● Date de parution : 20 octobre 2004
● Genre musical : Dark Ambient (ou Gothique atmosphérique)
● Tracklist :

1. Commemoration
2. Ophelia’s Crown
3. Three
4. Dawn
5. Remember
6. Flight
7. The Beauty In All Things
8. Pandora's Womb
9. At A Distance
10. Eclipse

Les Larmes Rouges est un roman empreint de romantisme sombre et gothique et Autumn Tears de part leur style musical colle à merveille à cette histoire. 
Chaque chanson de cet album sublime l'histoire de Cornélia et d'Henri. L'émotion qui se dégage des pages du livre trouve un écho dans les atmosphères omniprésentes dans le disque. 
Les sublimes voix d'Erika Tandy et de Laurie Ann Haus représente à merveille Cornélia avec les sentiments qui sont les siens quant aux événements qu'elle se remémore du passé et ceux qu'elle vit dans le présent. La voix masculine de Ted Tringo, qui répond aux voix féminines, représente de très belle manière Henri et sa mélancolie. Les arrangements musicaux de toute beauté rendent grâce à l'histoire qui l'est tout autant. 
La richesse des instruments présents, clarinette, flûte, piano, nappes de claviers, contrebasse ou encore guitare acoustique nous plonge formidablement au coeur des différentes ambiances et époques présentes dans Les Larmes Rouges. Nous ne pouvons qu'être emporté au fil des pages dans cette amour que l'on voudrait voir partager et magnifier, dans cette tristesse qui se dégage de cette vie antérieure où Cornélia était déjà sous la protection d'Henri.
Chaque note de musique, chaque mot sonnent encore en moi et me plonge dans une profonde mélancolie à l'idée de vouloir, de pouvoir vivre une vie où vampire, vie antérieure, ne serait pas un doux rêve mais une enivrante réalité.

Pour finir, je ne vous dirais qu'une dernière chose :
Si Les Larmes Rouges devait faire l'objet d'un film, l'album Eclipse d'Autumn Tears en serait pour moi la bande son parfaite.

vendredi 19 octobre 2012

TAG Un Livre






J'ai été taguée par ma partenaire de blog Arwen que je n'ai plus besoin de vous présenter ! L'idée de ce tag pouvant être intéressante, je vais donc y répondre. Je pense que certains d'entre vous ne seront pas surpris de certaines réponses.

Voici donc les 9 questions auxquelles il faut répondre par le titre d'un livre :




Un livre que tu as particulièrement aimé... 
Un véritable coup de coeur pour un livre qui mérite grandement le Prix Merlin qu'il a remporté cette année. Je ne peux que vous conseiller de guetter la réédition de ce livre chez J'ai Lu et j'attends impatiemment le tome 2 (sortie en 2014)
Un livre qui ne t'a pas plu...
Je dois bien avouer que je n'ai pas été transporté par les textes que contient ce livre. Ce n'est pas pour autant que je renie cet auteur. Pour preuve, j'ai un autre livre à lire dans ma PAL d'H.P. Lovecraft.
Un livre qui est dans ta P.A.L...
Il fait parti de ma PAL d'automne que vous pouvez retrouver dans le Top Ten Tuesday [15] sur mon blog et je dois dire que j'ai assez hâte de découvrir ce livre d'Ambre Dubois.
Un livre qui est dans ta wishlist...
Un livre qui me fait fortement envie. Comment ne pas craquer pour cette superbe illustration ? Le résumé est des plus attractifs également. Un jour il sera mien ^^.
Un livre auquel tu tiens...
Je tiens à tout mes livres car je suis un amoureux de ces trésors mais je dois dire que ceux auxquels je tiens le plus sont ceux qui sont dédicacés par leurs auteurs. Certains d'entre eux d'ailleurs sont assez rares car n'ont pas fait l'objet de tirages en très grand nombres. Par exemple, je citerais l'anthologie "Les Sombres Romantiques" aux éditions du Riez. Anthologie que j'ai déjà présenté sur mon blog 
Un livre que tu aimerais vendre ou troquer...
J'ai lu ce livre en LC avec Arwen. J'avais bien aimé mais pas au point de vouloir acquérir la suite en livre papier pour les garder dans ma bibliothèque. Je lirais la suite en ebook malgré tout pour savoir ce qu'il va advenir à nos héros.
Un livre dont tu n'as pas encore parlé sur ton blog...
J'ai lu ce livre au début où je me suis mis à réaliser des chroniques mais je dois dire que mon avis étant ce qu'il était au niveau de sa conception, je ne l'ai jamais publié.
Un livre que tu n'as pas réussi à terminer...
Autant, l'histoire me plait, autant le style de l'auteur m'a complètement bloqué et m'a forcé à arrêter ce livre. (Depuis, j'ai vu un film qui racontait cette histoire et je ne compte pas retenter la lecture me contentant du film)
Un livre que tu vas lire en lecture commune...
Je n'ai aucune lecture commune de prévue actuellement mais je dois dire que s'il fallait que j'en fasse une, je choisirais bien une anthologie qui attend dans ma PAL depuis un moment, soit Les Dames Baroques. Je sais qu'une amie l'a dans sa PAL également. Donc Erine, si tu m'entends et que ça te dit, on pourra toujours essayer de se programmer ça ^^.

A mon tour de taguer 9 personnes pour répondre à ce petit questionnaire !
Les personnes concernées sont  : Erine  Noisette , Muti , Syven, Marly , PommeBook, Michiko, Estelle et Freelfe .

Ready ! Steady ! Go !


Ces couvertures qui attirent mon regard [8]





Voici une rubrique qui me permettra de vous parler de ces livres dont les couvertures me donnent ou m'ont donné envie de les découvrir, de les acquérir, de les lire. Ces couvertures qui mettent en avant le travail des illustrateurs pour attirer le lecteur car un livre est également un bijou pour les yeux avec des couvertures qui sont là pour mettre en valeur l'objet.

Pour cette huitième rubrique, je vais vous parler d'un livre qui est à classer dans ma Wish-list, le tome 7 de la saga L'Agent des Ombres de Michel Robert. L'illustrateur de cette couverture est Julien Delval




● Titre d'origine : Chiens de Guerre
● Date de parution : 2012
● Nombre de pages : 456
● Edition du livre : Fleuve Noir
● Quatrième de couverture :

Cellendhyll de Cortavar tourne en cage à Tygarde, le palais de la Lumière. Son allégeance forcée à l'empereur Priam le rend fou et sa relation avec Constance s'étiole. Très vite, pourtant, il est chargé par l'empereur d'une nouvelle mission : arrêter Vargh Loken, échappé de la forteresse de l'Oubli et bien décidé à tuer Priam qui l'a trahi. Vargh a réuni ses Chiens de guerre, de redoutables soldats d'élite, les seuls capables d'affronter l'Ange du Chaos...




● Le pourquoi de mon choix du jour :

Je suis accro à cette saga depuis que j'ai lu le tome 1 dont la couverture et le titre m'avait interpellé à l'époque. Depuis, je n'ai jamais été déçu par l'esthétique des couvertures de chaque tome. Ce tome 7 ne déroge pas à la règle. J'aime l'effet des lianes ou autres qui entravent le personnage au centre de l'illustration. Ce personnage barbu fait penser quelque peu aux anciens dieux de la mythologie grecque, Zeus ou Poséidon tenant une lance dans la main. Le bouclier tombé au sol nous donne également le sentiment d'affronter une rude épreuve dont on ne sait s'il s'en sortira. La couverture nous laisse donc présager que Cellendhyl aura fort à faire dans ce septième tome contre ces Chiens de guerre, titre du livre. J'espère avoir rapidement l'occasion de le lire car le tome 6 m'avait laissé sur ma faim, quasi aussi fou que le héros dans la situation qui est la sienne.

jeudi 18 octobre 2012

Un Livre qui m'a marqué [11]





Dans cette rubrique, je vous présente des lectures passées qui n'ont pas fait l'objet de chroniques car je ne chroniquais pas ce que je lisais à l'époque. Mais ces livres font partie de ceux qui m'ont marqué et ils méritent donc que je m'attarde sur eux et vous les présente.

Cela fait un moment que je n'ai rien publié dans cette rubrique. Je vais un peu la remettre dans la lumière en abordant un autre livre qui m'a marqué. Cette fois-ci, je vais vous parler d'un livre que j'ai découvert il y a quelques années et qui fut une vraie surprise :




● Titre d'origine : Angemort
● Date de parution : 2006
● Nombre de pages : 231
● Édition de ton livre : Nuit d'Avril
● Quatrième de couverture :
Un mystérieux collectionneur amateur de cadavres.
Une jeune fille dotée d'un don de voyance très particulier.
Une âme d'ange cherchant à semer de dangereux poursuivants.
Des criminels n'hésitant pas à tout ravager sur leur passage pour récupérer leur proie.

● Qu'est-ce qui m'a marqué dans ce livre :

Me mettant à jour avec les anciens écrits de Sire Cédric, j'ai ouvert Angemort qui est son premier roman qui comme il le qualifie lui-même est "un gros délire". Bien que l'on retrouve le style toujours aussi poétique et agréable à lire de l'auteur, l'entrée dans l'histoire est des plus difficiles. On plane tout au long dans l'étrangeté et il est clair que l'on se trouve assez proche de l'univers des mangas avec les pouvoirs de la jeune femme. Néanmoins malgré les scènes violentes et gores, j'ai poursuivi ma lecture pour découvrir une intrigue et un dénouement des plus inattendus et je ne regrette absolument en rien d'avoir poursuivi là où beaucoup d'autres se sont arrêtés. Car au final, j'ai pris un réel plaisir à lire cette étrangeté et n'en suis ressorti que plus curieux du futur de ce roman racheté par "Le pré aux clercs". L'auteur trouverait sympathique que sa réédition se fasse sous la forme d'un manga car le roman a déjà tout pour cela. Espérons que cela se fasse car ce pourrait être une superbe manière de découvrir ce délire de Sire Cédric.


Lumière et Ténèbres sur Un livre de ma PAL [5]





Une nouvelle rubrique qui mettra en avant ma PAL. Sa taille est démentielle diront certains et je les comprend bien. Quand on aime, on ne compte pas, je vous dirais ^^. Je suis prévoyant également, je ne risque pas de tomber en panne de lecture.

Ce sujet aura donc pour but de mettre en avant un livre de ma PAL et de vous donner les raisons pour lesquelles, je l'ai acquis.Pour ce cinquième message, je vais mettre en avant :



● Titre d'origine : Les Murs de Sang
● Date de parution : 2011 (première édition et sinon 2012 dans l'édition France Loisirs)
● Nombre de pages : 480
● Edition de ton livre : France Loisirs
● Quatrième de couverture :

Jack vit paisiblement avec la femme qu'il aime à Bali après avoir connu la prison. Cela fait douze ans qu'il n'a pas vu sa fille Lucie, aussi c'est avec impatience qu'il va la chercher en Suisse... Un accident de la route en montagne l'oblige à abandonner l'adolescente blessée pour aller chercher de l'aide. Mais elle est kidnappée et Jack, rattrapé par son passé trouble... (Ce n'est pas le même quatrième de couverture que l'édition Calmann-Lévy)


● Les raisons pour lesquelles il a rejoint ma PAL :
Ayant déjà lu plusieurs de leurs livres dont les trois premiers tomes de la saga Les voies de l'ombre, 3 fois plus loin et Les Eveillés, je surveillais ce livre. Le portefeuille étant capricieux, il n'est pas toujours évident d'acheter les livres à leur sortie et malheureusement, il faut des fois se montrer très patient. Etant adhérent France Loisirs, j'avais emmagasiné assez de points pour obtenir un livre gratuit et le jour où je me suis rendu chez eux pour choisir mon livre gratuit, il venait de recevoir Les murs de Sang. Depuis le temps que je le voulais, mon choix fut vite fait, vous vous en doutez ^^. De plus, je dois admettre que je trouve la couverture sympathique tout comme celles des autres parutions des Camhug chez eux. Je pense notamment à celle des Eveillés. Leurs romans étant toujours très prenant, je ne compte pas le laisser trop longtemps prendre la poussière dans ma PAL et espère bien le lire avant l'hiver. Je ne doute pas qu'il va me donner quelques sueurs froides mais leurs livres sont toujours des thrillers très bien menés. Je vous donne donc rendez-vous avant le 21 décembre pour mon avis sur ce livre, je l'espère.