Mes Derniers Avis

Mes derniers avis

Nombre total de pages vues

vendredi 24 février 2012

La momie, Anne Rice


● Titre d'origine : The Mummy
● Date de parution : 1992
● Nombre de pages : 381
● Édition de ton livre : Pocket
● Quatrième de couverture :
Le pharaon Ramsès ressuscité dans l'Angleterre de 1914, voilà la folle histoire que nous propose Anne Rice ! L'absorption d'un élixir l'ayant rendu immortel, Ramsès - rebaptisé Docteur Ramsey pour plus de discrétion - découvre le monde moderne. Mais le souvenir de la belle Cléopâtre le hante. Revenue à la vie à son tour, celle-ci va se révéler bien plus dangereuse que ne le dit la légende...


● Mon avis :

Les livres d’Anne Rice ont toujours eu une saveur particulière pour moi, mis à part « Les infortunes de la belle au bois dormant » qui m’a rebuté au point de ne pouvoir lire en entier le premier tome. Je ne savais à quoi m’attendre en attaquant « La momie » car je me demandais ce qu’allait pouvoir raconter cette histoire. Tuons le suspense tout de suite, j’ai été ravi par cette lecture qui m’a permis de retrouver ce qui me plait tant dans l’écriture d’Anne Rice.

Petite mise en situation, avant de vous en dire plus sur mon ressenti. Lawrence Stratford, archéologue fait une découverte hors du commun. Dans un tombeau, il découvre une momie avec sur les murs des explications en plusieurs langues sur le passé de ce mort. Mort, cela reste à déterminer car ces textes disent bien des choses. Malheureusement, Lawrence ne pourra profiter de cette découverte, il ne sortira pas vivant de ces lieux. La momie et les trésors découverts rejoindront Londres. C’est en ces lieux que ce corps reprendra vie. Une rencontre entre Ramsès et la fille de Stratford, Julie qui bouleversera la vie de celle-ci. On va suivre ensuite la découverte de ce monde nouveau pour l’ancien Pharaon.

Le principal attrait de cette histoire est pour moi ces personnages à la beauté indécente et emplis d’une mélancolie latente qui me rappelle tant mon vampire préféré des Chroniques des Vampires, Louis. En ce sens, Ramsès m’a conquis par sa personnalité, sa mélancolie quant à son amour disparu, Cléopâtre. Son plaisir et sa soif de tout comprendre devant toutes ces merveilles qui peuplent le monde, toutes ces découvertes du monde moderne qui le rendent pareil à un enfant dans un magasin de jouets. Julie, elle est pleine de la fraîcheur et d’envie de vivre sa vie telle qu’elle l’entend. Elle n’a que faire de ce que voudrait les traditions. On y retrouve le jeune homme plein de candeur Alex Savarell et son père, Lord Eliott Rutherford qui n’est pas sans me rappeler Marius, le vampire, par sa sagesse et sa soif de connaissance, sa curiosité. Le fidèle Samir, égyptien d’origine, deviendra le serviteur de la momie. Il y a également le neveu, Henry Stratford dont l’addiction au jeu est un fléau pour sa famille. Cette addiction va le conduire à commettre l’irréparable à de nombreuses reprises. Tous ces personnages sont tels que nous ne pouvons éviter de nous y attacher et de ressentir leurs émotions. Tout au long des pages qui défilaient sous mes yeux, j’ai été bercé par cette mélancolie qui règne à chaque instant dans les propos et les pensées de ces héros.

Cette fresque remplie de ces personnages tout aussi séduisants les uns que les autres est menée de main de maître par l’auteure qui va nous conduire de Londres en Egypte à la recherche du passé de Ramsès et ces lieux venus d’une époque passée nous sont contés avec tant de détails que nous ne pouvons que vouloir les découvrir, les parcourir et nous laisser porter par l’ambiance qui régnait en cette époque de révolution industrielle. Le fil conducteur de ce livre n’est pas une intrigue bien ficelé mais l’histoire passée et présente de Ramsès, avec toutes ses pensées, ses émotions. Ce n’est pas pour autant que l’on s’ennuie, bien au contraire, les chapitres comportent malgré tout leur lot d’action. Un personnage fera son apparition et bouleversera la vie de nos héros mais bien plus encore Ramsès qui sera confronté à son amour passé. Cela nous conduira à une fin qui a tout pour satisfaire nos attentes.

Pour les fans des chroniques de vampire, ce livre sera un ravissement mais si vous cherchez un livre ou l’action et l’intrigue priment sur les émotions, passez votre chemin.

12 commentaires:

  1. lol "les infortunes" ^^ (ça m'avait inspirée pour Cyprien Bouton mais pas lues en entier non plus)
    et "la momie", je l'avais lu à l'époque, mais il faudrait que je m'y remette...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hé bien, les infortunes je n'essayerai pas de nouveau je pense ^^.
      Sinon, je cherche à trouver le violon d'Anne Rice maintenant ^^

      Supprimer
  2. Je l'ai lu il y a bien longtemps, j'étais alors en plein trip "Anne Rice" !
    J'ai depuis lâché un peu l'affaire suite à l'essoufflement des "Chroniques des Vampires".
    Je garde un bon souvenir de cette "Momie".
    PS : j'aime bien "Les Infortunes ..." !!^^ Bon je n'ai lu que le premier c'est vrai.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui cette momie est dans l'esprit des premiers "Chroniques des vampires" je trouve ^^.
      pfff ça m'étonne pas pour ton PS ^^.

      Supprimer
  3. Contente de voir que tu as apprécié. C'est une lecture d'enfance que j'avais aimé comme je te l'avais dit ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, j'ai passé un très bon moment et je pense que ça doit se voir dans ma chronique quand même un petit peu ^^.
      On m'a conseillé de lire le violon d'Anne Rice également mah faut le trouver vu qu'il n'est plus édité lol

      Supprimer
  4. He he moi je l'ai "Le Violon"^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Au lieu de me narguer avec un livre que j'espère tu as lu quand même, pense à ta filleule qui te réclame ^^

      Supprimer
  5. Oh mais j'y pense !!! Mais j'ai plus de chambre ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bah, on va te mettre un canapé lit sous le lit de ta filleule lol

      Supprimer
  6. J'ai deux livres d'Anne Rice qui m'attendent dans ma bibliothèque. Je n'ai encore jamais tenté de me fondre dans ses univers, mais ton avis donne envie de découvrir cette auteur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ha bon, tu as lesquels d'Anne Rice ?
      Bah, j'espère que tu aimeras autant son univers que moi

      Supprimer