Mes Derniers Avis

Mes derniers avis

Nombre total de pages vues

dimanche 5 février 2012

Un Livre, Une Musique [2]




Voici donc le deuxième message de cette nouvelle rubrique. Elle a pour but de vous faire part des envies musicales qu'ont provoqué la lecture de certains livres. Les émotions que faisaient remonter ces histoires me poussait à écouter en boucle certains albums, voire certaines chansons tout en lisant. Je vais donc vous présenter ces livres et les musiques en essayant d'expliquer les liens qui se créaient entre eux.

En ce jour, je vais vous parler du livre 16 Lunes et des envies musicales qu'il a provoqué en moi.



● Titre d'origine : Beautiful Creatures
● Date de parution : 2010
● Nombre de pages : 656
● Édition de ton livre : France Loisirs
● Quatrième de couverture :

J'ai longtemps rêvé de cette fille. Elle apparaissait dans un cauchemar où, malgré tous mes efforts, elle tombait sans que je ne puisse la sauver. Je me savais lié à elle d une façon particulière. Et puis un jour, elle est arrivée en chair et en os dans au lycée de Gatlin, notre petite bourgade du Sud des Etats-Unis. Elle était belle et mystérieuse.

Si j avais su qu en même temps que cette fille, dont j allais tomber  éperdument amoureux, surgirait aussi une malédiction... Nous étions menacés. Et cette fois, j allais devoir la sauver...

L amour sera-t-il plus fort que le destin ?


                            


● Groupe : My Dying Bride
● Album : Evinta
● Date de parution : 31 mai 2011
● Genre musical : Doom Death
● Tracklist :

DISC 1
1. In Your Dark Pavilion
2. You Are Not the One Who Loves Me
3. Of Lilies Bent with Tears
4. The Distance, Busy with Shadows
5. Of Sorry Eyes in March
DISC 2
1. Vanité Triomphante
2. That Dress and Summer Skin
3. And Then You Go
4. A Hand of Awful Rewards


Pour rappel, j'ai fait une très courte chronique de ce livre en octobre sur mon blog. J'avais été ensorcelé par la magie qui s'échappait de cette histoire. La relation entre nos deux jeunes héros est également pleine de charme et m'a fait regretter que ma jeunesse n'ait pas ressemblé à cela. Du coup, une musique s'est imposé à moi pour lire ce livre. Une musique pleine de douceur, de mélancolie et de beauté. My Dying Bride avec la compilation Evinta. Cet compilation pour fêter les 20 ans du groupe est composée d'anciens titres dans de nouvelles versions beaucoup plus symphoniques en règle générale avec même une soprano. Le mariage de la lecture de cette histoire ainsi que la musique dans les oreilles me déconnectait complètement de la réalité et me transportait dans cet ailleurs que racontent Kami Garcia et Margaret Stohl. Les heures passaient et les pages défilaient mais la musique tournait en boucle. La magie opérait et je ne me sentais plus fait de chair mais de pensées et de rêves. C'était une agréable sensation de bien-être qu'il me fallait briser pour refermer le livre et rejoindre les bras de Morphée.

4 commentaires:

  1. Entièrement d'accord avec toi, pour dire que certains livres sont "magnifiés" par une musique, et dans le cas que tu cites -16 lunes/Evinta ça doit être pas mal. Moi c'était la trilogie de K.S. Robinson sur le dérèglement climatique et Rebirth d'Angra

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est clair que la musique peut se marier à merveille avec les livres. Il suffit de trouver ceux qui se marient le mieux.
      Anonyme ?

      Supprimer
  2. Il ne faut pas chercher à associer un livre et une musique, le déclic se fait tout seul.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est exact. On ressent l'envie, le besoin d'écouter telle musique quand on lit tel livre

      Supprimer