Mes Derniers Avis

Mes derniers avis

Nombre total de pages vues

vendredi 30 mars 2012

Jérôme Camut et Nathalie Hug [Interview]




Pour vous permettre de découvrir un peu plus deux auteurs dont j’apprécie beaucoup leurs écrits et leur sympathie, je me suis tourné vers eux afin de leur poser quelques questions auxquelles ils ont accepté de répondre avec beaucoup de gentillesse.
Je les remercie d'ailleurs très chaleureusement et leur souhaite beaucoup de prospérité avec de grands succès littéraires.

Vous pouvez vous référer à la fiche auteur les présentant sur mon blog : Jérôme Camut et Nathalie Hug

Ensuite, je ne peux que vous conseiller de vous procurer ces livres et de les rencontrer, vous tomberez sous le charme de leurs histoires et sous leurs charmes.

Voici donc l'interview que j'ai moi-même pris beaucoup de plaisir à lire leurs réponses.

Tout d'abord, Nathalie, pensiez-vous que votre rencontre avec Jérôme vous conduirait là où vous en êtes maintenant ? (C'est à dire une auteure publié et lue en solitaire en plus des livres à quatre mains)

C’est une question qui ne m’a même pas effleurée ! Quand j’ai rencontré Jérôme, j’ai enfin trouvé ma moitié d’orange. Pour ce qui est de l’écriture à 4 mains puis en solo, elle s’est imposée peu à peu, nous avons commencé à écrire ensemble pour ne jamais nous quitter, pour tout partager. Plus tard, l’envie de l’enfant-rien a grandi en moi et Jérôme m’a encouragée à l’écrire seule.

Jérôme, à quoi avez-vous pensé la première fois que vous avez parlé de vos écrits avec Nathalie ?

Que j’avais en face de moi une femme sacrément intelligente. Du coup, comme j’étais en train d’écrire la suite de l’histoire, ça a placé la barre un cran plus haut.

Avez-vous une manière précise de décider quel thème vous allez aborder dans votre prochain ouvrage ? Où cela se fait-il plutôt au coup de cœur (si l'on peut dire ça) ?

Cela se fait sur un besoin plutôt qu’un coup de cœur. Un besoin d’aborder des thèmes qui nous agacent, nous perturbent, nous intéressent, nous fascinent et de les explorer au mieux pour les comprendre et partager notre point de vue ou nos interrogations.
Les histoires ne viennent pas toutes de la même façon. Parfois, c’est une idée qui génèrera l’histoire, parfois c’est un personnage, parfois c’est un thème. Il n’y a pas de règles. Mais quand l’histoire vient d’un personnage, que nous développons sa trajectoire, il nous emmène dans des directions que nous n’avions pas initialement prévue. Et ça, c’est très excitant !

Est-il facile tous les jours d'écrire à quatre mains ? Où y'a-t-il des tensions qui se créent quant au devenir de l'intrigue, des personnages ?

C’est un bonheur d’écrire à 4 mains, il y a rarement des tensions car chacun sait que l’autre se battra pour une idée parce qu’elle est indispensable à l’histoire et non pour contrer l’autre.

Parlez-nous un peu Kurtz (personnage de la saga Les voies de l'ombre) : Comment vous est venu l'idée de ce personnage assez flippant je dois dire ?

Quel type de salopard je n’ai encore jamais vu ? Kurtz est né d’une question dans ce genre. Souvent, dans un thriller, le « méchant » offre une belle promesse, mais ne la tient pas jusqu’au bout. C’est frustrant pour le lecteur, pour l’auteur aussi d’ailleurs. Kurtz est un manipulateur visionnaire. Sa promesse, elle est pour lui-même. C’est le type de personnalité qui se suffit à elle-même. Pas vraiment besoin d’apport extérieur pour tenir debout. Il considère les hommes comme un matériau dont il se sert et qui nourrira sa vision du monde. Une vision folle, mais crédible.

Toujours pour parler des voies de l'ombre, aimeriez-vous (comme c'est le cas pour moi) voir cette histoire plus qu'une autre transposée sur grand écran ? Si oui, quel acteur verriez-vous pour le rôle de Kurtz ?

Prédation est en cours d’adaptation, le chemin est long mais les personnes qui s’en chargent sont « amoureuses » de l’histoire et bien décidées de la porter jusqu’au bout ! Quant au personnage de Kurtz, moi, je vois bien…Jérôme . Non, sans rire, un excellent acteur de théâtre peut-être, quelqu’un dont le visage n’est pas trop connu ou capable de se grimer facilement. (On aurait aimé Brando aussi)

Comment vous est venue l'idée pour le livre "Les éveillés" de créer un personnage tel qu'Elise avec le don qui est le sien ?

Jérôme avait envie d’écrire « l’histoire d’un homme qui ne dort plus et voit les rêves des autres ». De mon côté, j’ai fait des recherches et je me suis aperçue qu’il existait une maladie qui empêchait les gens de dormir entre 6 et 18 mois, jusqu’au jour de leur mort. Ça nous a tant bouleversés que nous avons décidé de leur consacrer un ouvrage. Dès le départ, nous savions que nous allions nous diriger vers une histoire parfumée d’ésotérisme. Mais la réalité des malheureux qui souffrent réellement de cette maladie est si incroyablement dure que nous leur avons donné un don, juste pour espérer un peu en la vie, qui décidément est d’une cruauté que les romans ne dépasseront jamais.

Quel livre parmi ceux que vous avez déjà écrit a le plus d'importance dans votre cœur ? Qu'est-ce qui le rend si particulier pour vous ?

Prédation, parce qu’il est le premier, tout simplement.
  
Ecrire en solo vous permet-il de vous ressourcer pour écrire à nouveau ensemble ?

Ecrire en solo nous permet d’aller dans des endroits plus personnels, d’écrire dans un style qui nous est propre, de nous ressourcer ? Peut-être…

Avez-vous déjà pensé à explorer d'autres horizons à quatre mains ? Tel qu'une touche plus fantastique à vos histoires ?

C’est Jérôme qui abordera le fantastique dans son prochain roman solo. Côté univers, nous ne sommes pas à la traîne, polar psychologiques, polar fantastique, roman d’aventure, roman, roman fantastique, on a déjà exploré un peu de tout ça.


Encore un grand merci à Jérôme Camut et Nathalie Hug pour ces réponses qui me ravissent à un point que vous ne pouvez imaginer et je vous dis à très bientôt au coeur de vos livres.

Je vous conseille vivement de vous précipiter sur leurs livres et notamment sur la saga "Les voies de l'ombre" pour découvrir ce personnage de Kurtz qui vous fera froid dans le dos autant qu'à moi peut-être. Mais ce ne sont pas les seuls livres qu'il vous faut lire, lisez les tous.

Je vous rappelle à tous également que Nathalie Hug vient de sortir son deuxième livre en solitaire, "La demoiselle des tic-tac". Elle sera d'ailleurs en dédicace à la librairie Stanislas à Nancy en ce samedi 31 mars. Ne loupez pas l'occasion de la rencontrer.

mardi 27 mars 2012

Marquise des Ténèbres [Les soupirs de Londres tome 3], Ambre Dubois


● Titre d'origine : Marquise des Ténèbres
● Date de parution : 15 février 2012
● Nombre de pages : 270
● Édition de ton livre : Editions du Petit Caveau
● Quatrième de couverture :

Quand les cadavres se relèvent d’entre les morts, Stella Hunyadi, la vampire hongroise exilée à Londres, se doit de mener l’enquête. Elle est loin d’imaginer que derrière cette histoire de meurtre et de sorcellerie, c’est tout un passé qui resurgit. En parcourant les sous-sols de l’effroyable Tour de Londres, entre jeux de pouvoir, séductions et manipulations, la belle immortelle aura fort à faire pour découvrir les liens tragiques qui nouent les vampires de la capitale…

Le troisième tome des Soupirs de Londres ouvre une fenêtre sur le passé des vampires londoniens. Des murmures de l’Ecosse aux ombres de la Tour de Londres, la roue de la destinée tourne inexorablement pour ces immortels torturés et puissants…

● Mon avis :

Deux ans, cela faisait deux années que j’attendais cette suite des Soupirs de Londres après un deuxième tome Le sang d’Hécate qui m’avait ravi. Celui-ci ne déroge pas à la règle qui fait que les écrits d’Ambre Dubois sont des plus plaisants.

Retrouver ces vampires londoniens fut un moment très agréable. Malgré cette longue période depuis la sortie du livre précédent, il est très facile de retrouver Stella et ces confrères. Ambre Dubois nous redonne suffisamment de repères pour ne pas être perdu malgré le temps écoulé.
C’est ainsi que j’ai retrouvé rapidement ces sentiments qui étaient les miens envers l’héroïne dans les précédents opus de la saga. Les autres personnages récurrents nous sont bien retranscrits également et cela facilite grandement le retour à ce Londres et ces vampires que nous décrit l’auteure.

En ce début de roman, peu de temps mort avec cette créature non identifiée qui quitte les lieux de son crime, abandonnant un cadavre sur lequel on retrouve une rose blanche. Simple détail, nous dirons-nous au début. Nous pensons bien vite différemment au fur et à mesure que l’intrigue se développe. Stella et Corwin découvriront ce cadavre et voudront enquêter dessus, car il leur est impossible de le déplacer pour éviter que des mortels ne tombent dessus. Rapidement, il va s’avérer que cette mise en scène se rapporte à celle d’un vampire tout droit sorti du passé de Londres.

Stella va être mise à rude épreuve tout au long de ce roman. Elle devra faire avec les avances de Drake qui l’aidera dans sa tâche. Je dois dire d’ailleurs que les dialogues entre ces deux personnages sont des plus divertissants avec une touche d’humour et quelques échanges des plus croustillants.
Corwin prendra également un peu plus d’envergure au cours de ce tome. Le prince Rodrigue oscillera dans nos cœurs suivant ces comportements. Il se fera détester tout comme il pourra se faire apprécier. Les autres vampires qui pouvaient avoir une place plus importante dans les autres tomes se voient quelque peu mis à l’écart au cours de cette histoire. Les révélations sur ces personnages seront nombreuses et nous permettront de voir certains d’entre eux sous un autre jour. Celles-ci auront également leur rôle à jouer au cours de l’intrigue.
Le fil conducteur de l’histoire se voit des plus réussis et telles les ramifications d’une toile d’araignée, rien n’est superflu dans ce livre. Chaque personnage, chaque révélation, chaque mystère ou chaque action ne peut se retirer sous peine de désolidariser l’ensemble et de perdre ce qui rend ce livre des plus convaincants.

Le final est des plus inattendus et nous prend aux tripes. La situation est telle que Stella n’en sortira pas indemne. Les doutes sont nombreux et l’on ne sait plus vers quel saint se tourner. Les dernières révélations nous amènent à nous poser des questions et à attendre avec patience le prochain et dernier tome des Soupirs de Londres.

La plume de l’auteure est toujours des plus ensorcelantes et sied à merveille à cette histoire dans le Londres du XIXème siècle. Elle a gagné en maturité depuis le tout premier tome et cela apporte beaucoup au ressenti que l’on a de notre lecture. Le plaisir est réel et elle retranscrit si bien son univers et ses personnages que lire ce livre sans avoir lu les précédents tomes ne présente aucune contrainte et cette histoire peut être un bon moyen de découvrir les qualités de l’auteure.

Marquise des Ténèbres est un petit bijou vampirique de plus dans ma collection et n’a pas à pâlir de la comparaison. Ambre Dubois mérite de se faire une place plus importante dans l’univers du fantastique.


lundi 26 mars 2012

Résultats du Premier Concours [Editions du Riez]



Oyez, Oyez,

Vous les attendiez, les voici !

Les résultats du concours


Les éditions du Riez sont nées de la volonté de créer une structure éditoriale découvreuse de jeunes talents. Romans, contes, récits historiques, fantastiques, policiers et littérature générale trouveront leur place dans diverses collections.
5 collections permettent de différencier les publications du Riez :
Sentiers Obscurs (Polars, thrillers, romans noirs)
Brumes Etranges (Science-Fiction, Fantasy, Fantastique)
Vagues Celtiques (Contes & Légendes, histoire & culture celte)
Pages au Vent (Littérature Générale)
Graffics (Bande Dessinées - Livres illustrés - Romans graphiques)




Tout d'abord, les réponses du questionnaire :




1. Quel(s) livre(s) des Editions du Riez a (ont) été illustré par Bastien LECOUFFE DEHARME ? Merci de préciser également l’auteur de ce(s) livre(s)
(indice sur le site des Editions du Riez ou sur mon blog)
  La loi du désert, Les tangences divines (Franck Ferric), Un autre, Projet Harmonie (Christophe Nicolas), Memories of Retrocity (Bastien LECOUFFE DEHARME) 
      J'acceptais également Moi et ce diable de Blues de Richard TABBI & Ludovic LAVAISSIERE.


2. Quel(s) auteur(s) retrouve-t-on en commun dans les trois anthologies publiées par les Editions du Riez ? (indice sur le site des Editions du Riez)
Cyril Carau est le seul auteur commun aux trois anthologies.



3. Quels romans publiés aux Editions du Riez sont en lice pour le premier tour du Prix Merlin ?
Absinthes & Démons, de Dubois Ambre
Les Tangences divines, de Ferric Frank
Au sortir de l'ombre, de Syven

4. Quel livre des Editions du Riez pourrait plaire aux fans de Tim Burton ? (indice sur le site des Editions du Riez)
Coeur Empoisonné de Bloody Countess était celui que j'attendais de par sa description.

Le pantin sans visage a été accepté également car il y est fait également mention de Tim Burton dans sa présentation


5. Pour quelle prochaine parution des Editions du Riez Estelle Valls de Gomis a-t-elle écrit le scénario ? (indice sur le site des Editions du Riez)
Mademoiselle ROSE de Natalia PIERANDREI (dessins) & Estelle VALLS DE GOMIS (scénario)



6. Quel roman des Editions du Riez a été finaliste du Prix Masterton 2011 ?

Le Ballet des Âmes" de Céline GUILLAUME




Ce questionnaire avait donc pour but de vous montrer la qualité des livres des Editions du Riez par leurs couvertures mais aussi par leurs écrits qui s'attirent les honneurs en étant en lice pour des concours renommés dans l'univers de la SFFF.


Voici la liste des participants validés :

1. RivieredOr +3
 2. Erine +5
3. Lolly +3
4. Dawn TheWall Greennooze Aurore V +2
5. Arwen +5 
6. Aurélie Barbançon Cocquebert +3
7. Barbara Allard +3
8. Michiko +4
9. Freelfe +5
10. LegoLegitisLegitimus +3
11. Agnès +4

Ne voulant éliminer personne avec les difficultés que représentaient mes questions, j'ai retiré 1 chances aux personnes ayant eu des erreurs non corrigées.


Pour ce concours, il y avait 3 lots à gagner. Ces lots ont été généreusement offert par les Editions du Riez. Ils sont composés d'Ex-Libris, de Flyers et de Marques-pages.



Pour le premier lot :

La gagnante est :




Pour le deuxième lot :

Celle qui obtient le deuxième lot est :





Pour le troisième et dernier lot :

Le dernier lot est remporté par :



Les lots seront expédiés d'ici le début du mois d'avril car on attend un heureux évènement qui devrait normalement arriver sous très peu de temps.


Merci à tous les participants d'avoir pris le temps de répondre à ses nombreuses et difficiles questions.
J'espère vous avoir fait découvrir si vous ne les connaissiez pas, les Editions du Riez et que vous ayez craqué pour leurs ouvrages.


mardi 20 mars 2012

Un Livre Qui M'a Marqué [7]





Cela fait un moment que je n'ai rien publié dans cette rubrique. Je vais un peu la remettre dans la lumière en abordant un autre livre qui m'a marqué. Une fois de plus, ce sera un livre de Stephen King. Je sais, il a beaucoup marqué mon enfance, la faute à un père qui aime beaucoup ce qu'il fait et donc les achetait tous. Mais celui-ci, il l'a écrit en collaboration avec Peter Straub.


● Titre d'origine : The Talisman
● Date de parution : 1998
● Nombre de pages : 656
● Édition de ton livre : France Loisirs
● Quatrième de couverture :
Pour sauver sa mère qui se meurt d'un mal inconnu, Jack Sawyer, un enfant de douze ans, se décide à pénétrer dans les Territoires dont le vieux Speedy Parker, un ancien joueur de blues, lui a révélé l'existence. Dans ce monde magique et parallèle se trouve le Talisman, seul reméde qui puisse sauver sa mère. Mais ce monde féerique est aussi semé d'embûches et Jack devra affronter bien des dangers...

● Qu'est-ce qui m'a marqué dans ce livre :

Ce quatrième de couverture était des plus intrigants pour le rêveur que j'étais déjà à cette époque. L'idée même de passer d'un monde a un autre m'a tout de suite plu. Et ce jeune Jack Sawyer du haut de ses douze ans qui part à l'aventure pour sauver sa mère a de quoi remplir nos yeux de larmes. Ce fut le cas pour moi. Ce monde magique est peuplé de doubles du monde réel. Chaque être y a un double mais il est possible que dans un des deux mondes, l'un des doubles meurt. Cela est terrible à imaginer pour ce jeune homme qui a perdu son père très jeune. Malgré tout ce qui l'effraye tant, il va parcourir les Territoires pour trouver le Talisman, basculant de son monde à ce monde magique au gré de ses peurs et aventures. Il fera une rencontre de laquelle naîtra une grande amitié.
Un conte pour adolescents et adultes ayant gardé leur âme d'enfant. Voilà ce qu'est ce livre et je pense qu'il faudra que je le relise à nouveau un jour et peut-être même sa suite malgré qu'elle m'ait beaucoup moins marqué.

Ces couvertures qui attirent mon regard [4]


Voici une rubrique qui me permettra de vous parler de ces livres dont les couvertures me donnent ou m'ont donné envie de les découvrir, de les acquérir, de les lire. Ces couvertures qui mettent en avant le travail des illustrateurs pour attirer le lecteur car un livre est également un bijou pour les yeux avec des couvertures qui sont là pour mettre en valeur l'objet.

Pour le quatrième message de cette rubrique, je vais m'intéresser au couverture des livres d'un unique auteur, Sire Cédric.

Les couvertures sont en général à l'image de l'univers que développe Sire Cédric, un univers fantastique où le gothique est fortement présent.


Déchirures :

Illustratrice de Déchirures chez Nuit d'Avril en 2005 : Michelle Blessemaille
Réédité chez "Le Pré Aux Clercs"en 2010 et la couverture est l'oeuvre de Nord Compo


Pour ma part, j'ai une préférence pour la couverture de l'édition Nuit d'Avril dont le côté gothique est plus significatif. Cela est également dû, je pense, au fait que c'est l'édition qui repose bien sagement dans ma bibliothèque. 
Ce n'est pas pour autant que je dis que la couverture de la réédition n'est pas belle mais je lui trouve moins ce charme gothique, elle joue plus sur l'étrangeté, l'horreur avec cette tête craquelée.

Angemort :
A ce jour, c'est le seul livre qui n'a pas été réédité par "Le Pré Aux Clercs" mais c'est prévu.
Pour la couverture des éditions Nuit d'Avril, nous devons cette jolie illustration à Dorian MACHECOURT.

 

Ce livre est un peu à part dans la bibliographie de Sire Cédric car l'histoire est assez délirante tout en restant dans le thème du fantastique. La couverture quant à ellea une très belle esthétique avec cette femme aux ailes noires.


Dreamworld :
Pour la couverture de l'édition Nuit d'avril, nous devons l'illustration à Andy JULIA.
Pour la réédition chez "Le Pré Aux Clercs", nous la devons à Henrik SORENSEN


Celle des éditions Nuit d'Avril ne manque pas de charme et reste encore dans le thème du gothique alors que celle de la réédition, me fait quelque peu penser à une affiche de film mais je n'arrive pas à remettre le nom dessus. Avec ce visage qui semble vouloir sortir d'une mur en hurlant, elle me fait penser à l'une des nouvelles présentes dans le recueil.

L'enfant des Cimetières :
Pour ce thriller qui signe la première publication de Sire Cédric chez "Le Pré Aux Clercs", la couverture est signée Élodie SARACCO. Elle a un esthétisme très gothique avec ces couleurs et les tombes en arrière plan. Je la préfère grandement par rapport à la couverture de l'édition France Loisirs. La nouvelle couverture de l'édition Pocket s'éloigne de la couverture originale mais oriente plus le lecteur vers le côté thriller du livre avec ce visage d'enfant et les nombreuses tâches de sang qui recouvre son image.


De Fièvre et de Sang :
Pour ce livre, les couvertures nous désorientent assez lorsqu'on ne connaît pas le contenu de l'histoire mais lorsqu'on a lu le livre, on comprend beaucoup plus le rapprochement. Ayant pour ma part l'édition France Loisirs, j'ai la même couverture que celle de Pocket et l'on y retrouve le même esthétisme que la nouvelle version de L'enfant des Cimetières.



Le jeu de l'ombre :
Cette couverture a, je trouve, un côté assez mystérieux qu ne peut que nous pousser à savoir de quoi parle ce livre. Cette silhouette et ses nuages sombres occupant le bas et le haut de l'illustration alors que le milieu de l'image est assez lumineux, cela aiguise notre curiosité quant à ce qu'il va arriver au cours de l'histoire.







Le premier sang :
Cette couverture conçu par Nord Compo met en avant le personnage d'Eva Svartä, la flic albinos découverte dans De Fièvre et de Sang. L'arrière plan avec les arbres et les silhouettes de personnes en ajoutent à nos questionnements.




Voila pour ma petite présentation des couvertures des livres de Sire Cédric et je dois dire que cela est un plaisir pour les yeux que de les voir alignés dans la bibliothèque. Ne manque que Le Premier Sang qui rejoindra bientôt ses frères.

lundi 19 mars 2012

Au fil des Livres [9]







Terminé :



Terminé samedi matin et ce fut un grand moment de lecture. J'y ai pris beaucoup de plaisir.

Lecture en cours :


Cette lecture commence plutôt bien ^^. Je prend plaisir à redécouvrir des personnages que je n'avais plus vu depuis le tome 2 ce qui remonte à un moment quand même ^^.


J'avance tranquillement et je me rapproche de la centaine de pages ^^.


Ma prochaine lecture :

J'hésite entre ces différents livres.

Ou bien une première Lecture Commune avec Arwen que l'on doit voir pour la programmer :


Mes acquisitions :

Ma belle-mère l'avait acheté pour le lire et me l'a donné une fois sa lecture terminé.



Petit tour à Noz et cette fois-ci, je suis reparti avec ces 3 romans ^^.

samedi 17 mars 2012

Les Lames du Cardinal Tome 2 : L’alchimiste des Ombres, Pierre Pevel


● Titre d'origine : L'alchimiste des ombres
● Date de parution : 18 juin 2009
● Nombre de pages : 330
● Édition de ton livre : Bragelonne
● Quatrième de couverture :

Paris, 1633. Les dragons menacent le royaume.
Surgis de la nuit des temps, ils sont avides de pouvoir et décidés à restaurer leur règne absolu. Usant de sorcellerie, ils ont pris apparence humaine et créé une puissante société secrète, la Griffe noire, qui conspire déjà dans les plus grandes cours d'Europe.
Pour déjouer leurs sinistres complots, Richelieu a reformé son unité d'élite, une compagnie clandestine d'aventuriers et de duellistes rivalisant de courage, d'élégance et d'astuce. Six hommes et une femme aux talents exceptionnels prêts à braver tous les dangers et à risquer leur vie pour la Couronne : les Lames du Cardinal.
Mais alors qu'ils ont rendez-vous, par une nuit d'orage, avec une espionne italienne aussi belle que dangereuse qui prétend détenir les clés d'un complot à venir, ils sont loin d'imaginer l'ampleur de la tragédie qui va s'abattre sur la France et les obliger à affronter leur plus terrible adversaire : l'Alchimiste des ombres...


● Mon avis :

Pour rappel, cette trilogie prend place dans un Paris Uchronique, c’est-à-dire que la réalité est légèrement altérée par l’ajout dans le cas des Lames du Cardinal des Dragons et de leur magie. C’est d’ailleurs là une originalité qui rend si gouteuse cette saga.
Fort du bon souvenir que je garde du tome 1, j’ai ouvert ce tome 2 avec joie. Dès les premières pages, l’auteur nous gâte. L’histoire débute par un affrontement contre des dragons aux confins de l’Alsace et de la Lorraine. Cette lutte nous révèle l’Alchimiste des Ombres et ce dont il est capable. Ce personnage que le Capitaine La Fargue, chef des Lames du Cardinal, hait.
Nos valeureuses Lames dans ce deuxième tome vont devoir tout faire pour déjouer un complot qui vise le trône de France et dont l’instigateur n’est autre que leur ennemi l’Alchimiste des Ombres et la Griffe Noire. C’est ce que leur assure l’Italienne, une espionne à qui l’on ne sait si on peut avoir confiance.
Ce qui pour moi fait la force de ce livre, ce sont les nombreuses descriptions détaillées que nous offre Pierre Pevel et qui nous permettent de s’immerger au cœur de l’histoire dans cette époque lointaine de la nôtre. Pour certains néanmoins, cela leur paraîtra dérangeant mais elles ne gâchent en aucun cas l’histoire.  L’action y est également fort bien répartie. Et tout cela dans un style qui est des plus agréables à lire.
L’histoire est quant à elle assez proche de ce que l’on apprend en classe, le roi Louis XIII et sa reine Anne d’Autriche, son premier ministre le Cardinal Richelieu. De ces personnages réels, l’auteur a tissé une histoire les impliquant et les autres personnages apparaissant dans cette saga ne sont pas sans rappeler pour certains ceux de l’œuvre d’Alexandre Dumas.  Ses personnages sont par ailleurs très attachants, notamment la duchesse Agnès de Vaudreuil, Leprat d’Orgueil et Laincourt qui tous les trois ont récolté mes faveurs. Le capitaine La Fargue est à mon goût un peu moins présent que dans le précédent tome, ce qui laisse du coup plus de places à ces compagnons qui font preuve de leurs talents tout au long de cette aventure.
Finalement, l’action se précipite alors que l’on arrive au dénouement pour nous offrir de magnifiques combats d’escrimes. La fin est d’ailleurs si inattendue que l’on voudrait attaquer dans la foulée le tome 3 qui promet d’être riche en intrigues et  nous offrir un final majestueux à une saga qui l’est déjà par l’écriture et le monde que nous présente Pierre Pevel.

Il n’existe pas de meilleur roman de cape et d’épée qui reprenne ce monde des mousquetaires depuis ceux d’Alexandre Dumas. Un livre à mettre entre toutes les mains humaines ou draconiques.

vendredi 16 mars 2012

Printemps des Légendes 2012 (Monthermé 08)

Le week-end du 14 et 15 avril dans un pays de légendes, les Ardennes, se déroule le Printemps des Légendes, un festival de Féerie. 

Ce festival de Féerie propose un salon du livre et un marché féerique. 
Pour cette troisième édition, les Dames de Meuse et Dames du Lac de l'Ardenne à la Bretagne sont à l'honneur.




L'invité d'honneur sera le Centre de l'imaginaire Arthurien. 

Pour découvrir, les auteurs, illustrateurs, éditeurs, magazines & fanzines, je vous invite à vous rendre sur le site dans la section du salon du livre

De même pour voir quels seront les artisans et les boutiques du marché féerique.

Pour toute autre info, n'hésitez pas à vous rendre sur le site du festival : Printemps des Légendes

Vous pouvez aussi vous inscrire à l'événement sur Facebook

Les Journées Féeriques du Premier Mai !

Je vous invite tous à participer aux journées féeriques du premier mai qu'organisent "Le Peuple Féerique"



Vous pouvez retrouver "Le Peuple Féerique" sur Facebook

Pour de plus amples informations quand à cet événement, je vous invite à vous rendre sur le site du Peuple Féerique.
Vous retrouverez le programme de ces journées pour la Belgique, pour le Québec et pour la France.



mercredi 14 mars 2012

Au Fil Des Livres [8]






Terminé :



Je l'ai terminé fin février je sais mais je n'ai pas fait de nouveau message pour cette rubrique depuis. Avis mitigé car je ne lui trouve pas beaucoup d'intérêt.

Lecture en cours :


J'en suis aux 4/5ème du livre et j'y prend beaucoup de plaisir ^^.


Une lecture qui ma foi commence plutôt bien alors que je me rapproche tranquillement de la fin du premier quart du livre.


Ma prochaine lecture :

Il va passer en priorité devant les livres restant dans mon challenge.

Mes acquisitions :



Mes achats trimestriels chez France Loisirs. La trilogie de Glenda Larke Les îles glorieuses. Cela faisait un moment que j'avais repéré cette saga mais j'attendais que tout les tomes soient dispos à France Loisirs.