Mes Derniers Avis

Mes derniers avis

Nombre total de pages vues

vendredi 9 mars 2012

Un Livre, Une Musique [4]




Voici donc le quatrième message de cette nouvelle rubrique. Elle a pour but de vous faire part des envies musicales qu'ont provoqué la lecture de certains livres. Les émotions que faisaient remonter ces histoires me poussait à écouter en boucle certains albums, voire certaines chansons tout en lisant. Je vais donc vous présenter ces livres et les musiques en essayant d'expliquer les liens qui se créaient entre eux.

En cette journée, je vais vous parler du lien qui s'est créé entre "L'enfant des Cimetières" de Sire Cédric et de Draconian avec l'album "A rose for the apocalypse"

 

L'enfant des Cimetières est un livre qui m'a plutôt pris aux tripes tant l'histoire provoquait en moi frissons d'angoisse et lueurs d'espoir. Ma soif de plonger plus profondément dans l'horreur que nous conte Sire Cédric et la faim de vérité entretenait ma fébrilité. Ce savant mélange m'a conduit à avoir envie d'écouter Draconian ou au chant caverneux du chanteur se mêle le chant léger de la chanteuse recréant l'obscurité de mon angoisse et la lumière de mon espoir.


Mais ce ne fut pas la seule envie musicale que me provoqua la lecture de ce livre. Un profond besoin de musique aérienne et de noirceur m'emplissait en découvrant les pensées de ce mystérieux enfant. Ce besoin fut satisfait amplement à l'écoute du groupe Alcest qui marie savamment musique atmosphérique très légère et passages sombres.


Les moments les plus angoissants du livre, ceux où j'aurais bien aimé être au coeur de la journée et non la nuit, les morceaux les plus lumineux de ces deux albums ont été pour moi une bouffée d'oxygène, un soleil salvateur.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire