Mes Derniers Avis

Mes derniers avis

Nombre total de pages vues

jeudi 28 juin 2012

Un Livre Qui M'a Marqué [10]





Dans cette rubrique, je vous présente des lectures passées qui n'ont pas fait l'objet de chroniques car je ne chroniquais pas ce que je lisais à l'époque. Mais ces livres font partie de ceux qui m'ont marqué et ils méritent donc que je m'attarde sur eux et vous les présente.

Cela fait un moment que je n'ai rien publié dans cette rubrique. Je vais un peu la remettre dans la lumière en abordant un autre livre qui m'a marqué. Cette fois-ci, je vais vous parler d'un livre que j'ai découvert il y a quelques années et qui fut une vraie révélation pour moi :




● Titre d'origine : L'ange du Chaos
● Date de parution : 2008
● Nombre de pages : 506
● Édition de ton livre : Pocket
● Quatrième de couverture :
Jeune aspirant au service de l'Empire de Lumière, Cellendhyll de Cortavar a été trahi par ses amis et accusé de meurtre. Laissé pour mort dans un cachot, il n'a dû sa survie qu'à l'intervention des puissances du Chaos. Dix ans ont passé. Le jeune homme idéaliste est devenu un mercenaire impitoyable. Il n'attend qu'une chose : se venger de ceux qui l'ont trahi. Le seigneur Morion du Chaos lui confie alors une délicate mission : infiltrer l'Empire de Lumière et faire échouer son grand projet de conquête. Le moment est venu pour Cellendhyll d'assouvir sa vengeance.

● Qu'est-ce qui m'a marqué dans ce livre :

Attiré tout d'abord par la couverture et le titre, le résumé a fini de me convaincre et je me suis donc empresser de l'acheter. A cette époque, ma PAL ne contenait que quelques livres et je l'ai rapidement ouvert.
J'ai été scotché par le style de l'auteur qui est si visuel qu'il m'a été très facile de me représenter chaque scène, chaque décor et chaque personnage. L'histoire de Cellendhyl et l'aventure qu'il vit au cours de ce premier tome de la saga L'agent des Ombres sont très convaincantes. J'ai parfaitement ressenti les émotions qui l'habitaient, ses motivations. Autre marque de fabrique de Michel Robert, l'humour noir et l'érotisme qui parsèment son récit. Cette forme d'humour que j'aime à pratiquer moi-même a parfaitement sa place dans une telle histoire, notamment avec des personnages comme Gheritarish, l'ami de Cellendhyl. Les personnages secondaires ne manquent pas de profondeur également et l'on prend beaucoup de plaisir à les rencontrer au fil des pages. En ce qui concerne l'érotisme, il est parfaitement dosé et les descriptions qui en sont faites par l'auteur ne le rendent nullement obscène. Ces scènes un peu olé olé sont liés aux émotions fortes et aux sentiments qu'éprouvent le personnage. Michel Robert ne fait pas des scènes érotiques uniquement pour le plaisir d'en faire, elles servent l'histoire à leur manière en rendant plus attachant encore Cellendhyl qui, par sa froideur apparente, pourrait nous rebuter et ce n'est pas le but d'un tel héros.
Subjugué par cette lecture, j'ai acquis les tomes suivant à leur sortie en poche et j'ai été à chaque fois transporté dans l'univers de l'auteur.

4 commentaires:

  1. Personnellement, je n'ai pas trop aimé ce roman.

    Mais, je comprend que certains l'adore, il est très adulte ( c'est cela qui m'a plu en premier ).

    Mais, je n'ai pas accroché avec le style de l'histoire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il mérite un culte tout comme les livres de David Eddings et JRR Tolkien je trouve moi ^^

      Supprimer
  2. Je comprends tout à fait qu'il t'ait marqué, ça a été mon cas aussi, comme tu le sais xD. C'est très agréable de trouver une lecture qui ne me laisse aucune frustration car elle a su m'apporter ce que j'attends d'un livre. J'ai hâte d'en lire la suite :).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est sûr que pénétrer dans un tel monde ne laisse pas indifférent ^^

      Supprimer