Mes Derniers Avis

Mes derniers avis

Nombre total de pages vues

jeudi 7 juin 2012

Un Livre, Une Musique [7]





Voici donc le septième message de cette nouvelle rubrique. Elle a pour but de vous faire part des envies musicales qu'ont provoqué la lecture de certains livres. Les émotions que faisaient remonter ces histoires me  poussait à écouter en boucle certains albums, voire certaines chansons tout en lisant. Je vais donc vous présenter ces livres et les musiques en essayant d'expliquer les liens qui se créaient entre eux.

En cette journée, je vais vous parler du lien qui s'est créé entre "Contes Myalgiques 1 : Les terres qui rêvent" de Nathalie Dau et Dark Sanctuary avec l'album "De Lumière et d'Obscurité".



L'alchimie s'est créée très rapidement dans mon esprit. Les émotions et sentiments qui étaient miens lors de la lecture de ce magnifique recueil. La mélancolie ambiante qui en émane s'est trouvée sublimée par la voix angélique de Dame Pandora et la tristesse qui se dégage de la musique ainsi que des paroles.


Chaque nouvelle trouve un écho dans l'une de ces chansons et je me retrouve plongé dans un rêve éveillé, je me sens détaché de mon corps, emporté par les mots de Nathalie qui semblent flotté autour de moi, guidant mon esprit vers un ailleurs des plus magiques.
J'y découvre les facettes d'un amour éternel qui dépasse la mort, transporté par les paroles de Dark Sanctuary qui sied à merveille à la veuve de "La femme, la sorcière et l'amour".
Et lentement, je retrouve mon enveloppe charnelle alors que le dénouement des histoires se présente à moi tandis que la mélodie se fait plus douce, plus lente, appelant un long silence. Un silence de mort, auprès de "Désespérée" ou de l'élu dans "Bonne année !".
Comment mieux faire vivre autant en notre cœur les écrits de Nathalie Dau qu'avec les mélodies enchanteresses et la voix cristalline de Dark Sanctuary ?

1 commentaire: