Mes Derniers Avis

Mes derniers avis

Nombre total de pages vues

jeudi 14 février 2013

L'épreuve de l'ange, Anne Rice


● Titre d'origine : Of Love And Evil
● Date de parution : 2011
● Nombre de pages :260
● Édition de ton livre : Michel Lafon
● Quatrième de couverture :

« J'ai rêvé d'anges. Je les contemplais, les entendais dans l'étendue galactique de la nuit. Je sentais l'amour dont ils m'entouraient. Je sentais aussi une sorte de tristesse me dévaster, m'emportant vers ces voix célestes qui chantaient pour moi ». Ainsi débute le nouveau roman d'Anne Rice, qui nous emmène vers d'autres horizons, d'autres royaumes, et d'autres temps. Rome, XVIe siècle. La Ville éternelle, où les croix se dressent dans le ciel éclatant. La ville de Michel-Ange, de Raphaël. Mais aussi la ville de l'Inquisition, où s'affrontent les Médicis et les papes avides de pouvoir… C'est là qu'est propulsé Toby O'Dare, ancien tueur à gages et joueur émérite de luth. Son ange gardien, Malchiah, lui demande d'enquêter sur un médecin juif accusé d'empoisonnement et de sorcellerie. Toby saura-t-il vaincre les terribles rumeurs et sauver ce jeune noble qu'on soupçonne d'être possédé par un dybbuk ?





● Mon avis :






Je me rappelle qu’à l’époque de la sortie de L’heure de l’ange, j’étais ravi de découvrir un nouveau livre d’Anne Rice et de plus, un roman qui s’éloignait des vampires. La lecture de cette histoire avait été très plaisante et la fin laissait présager une suite que j’attendais avec impatience à l’époque.

Trois années ont passés depuis et je découvre enfin ce roman. On y retrouve Toby O’Dare  quelques temps après la fin de L’heure de l’ange. Il converse régulièrement avec Malchiah, le séraphin qui lui confie ses missions.
Avant d’accomplir celle qui lui est confié dans cette histoire, notre héros aura fort à faire avec ses émotions et son passé. Après cette épreuve, il part s’enquérir de la tâche qui lui a été confiée. Durant sa mission, une autre vérité lui sera révélée. Les anges ne sont pas les seules créatures bibliques.

Bien que l’intérêt soit présent pour cette histoire que nous offre Anne Rice, la vitesse avec laquelle elle traite l’intrigue gâche bien malheureusement le plaisir qui était le mien. Même si les états d’âme de notre héros avec ses questionnements se révèlent bien vite trop mis en avant par rapport à sa mission qui m’a donné l’impression d’être mené en à peine quelques chapitres alors qu’elle aurait pu faire l’objet de bien plus car il y aurait eu tant à nous faire part de cette époque, tant à nous faire vivre que j’en ai été déçu.

Malgré tout cela, je dois bien avoué que la lecture n’en a pas été un flop complet mais elle m’a beaucoup trop laissé sur ma faim. J’espère rapidement pouvoir rectifier cela avec les autres livres d’Anne Rice qui attendent encore d’être lu dans ma PAL ainsi que dans ma PAL numérique.

















Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire