Mes Derniers Avis

Mes derniers avis

Nombre total de pages vues

jeudi 18 juillet 2013

17 Lunes, Kami Garcia & Margaret Stohl



● Titre d'origine : Beautiful Darkness
● Date de parution : 2012
● Nombre de pages : 567
● Édition de ton livre : France Loisirs
● Quatrième de couverture :

Certains secrets changent la vie... D'autres y mettent fin.

Ethan Wate pensait à Gatlin, la petite ville du Sud qu'il a toujours considérée comme sa maison, comme un endroit où rien ne pouvait jamais changer. Puis, il a rencontré une nouvelle arrivante mystérieuse, Lena Duchannes qui a révélé un monde secret caché en plein jour depuis des lustres. Un Gatlin qui abritait des secrets anciens sous ses chênes couverts de mousse et ses trottoirs craquelés. Un Gatlin où une malédiction a marqué la famille de Lena avec des êtres surnaturels puissants pour des générations. Et maintenant qu'Ethan a ouvert les yeux sur la facette sombre de Gatlin, il n'y a pas de marche arrière possible.


● Mon avis :



Après la déception que fut pour moi l’adaptation cinématographique de 16 Lunes sous le titre de Sublimes Créatures, j’ai souhaité chasser ce sentiment en lisant 17 Lunes.
Ce deuxième tome de la saga suit directement l’histoire telle qu’elle s’est achevée dans le roman précédent. On y retrouve Lena ravagée par le chagrin et Ethan qui ne sait pas vraiment comment l’aider. 

Le final du premier livre nous laisse présager bien des choses pour celui-ci et je dois bien avouer qu’il m’a fallu bien du temps avant de rentrer complètement dans l’histoire. J’ai été fortement gêné, à la limite de l’exaspération par les premiers chapitres et la tournure que prenait la relation entre nos deux héros. Ce doit être mon côté fleur bleu qui était perturbé par ce que je lisais. Je me suis longtemps demandé ou voulaient en venir les auteures.
J’ai pris mon mal en patience car je ne pouvais pas abandonner ainsi une histoire dont le premier tome avait été un ravissement et bien m’en a pris car la suite m’a conforté dans ma décision. 
Les personnages qui font leur apparition dans 17 Lunes apportent un vent de fraîcheur et ne manquent pas de peps. Et bien sûr, on retrouve également les amis ou ennemis de Lena et d’Ethan et que l’on avait déjà appris à aimer ou haïr lors de 16 Lunes.

Le dénouement du premier tome n’était qu’un pas vers ce qui se trame dans ce livre et on ne peut qu’être emporté par les événements lorsque ceux-ci daignent enfin s’accélérer et mettre au second plan les descriptions un peu longues des émotions et des sentiments de nos deux héros.
L’amour est un moteur formidable pour nous permettre d’accomplir des actes de bravoure, de folie ou d’héroïsme. On ne pourra que l’affirmer tout au long de ce roman et accrochez bien vos cœurs dans vos poitrines car ils seront mis à rude épreuve que ce soit pour les moments de joie comme pour ceux de peine.

Le final de 17 Lunes se révèle digne d’un ciel étoilé d’août où les étoiles filantes viennent nous apporter l’espoir que nos vœux se réaliseront et que le dénouement sera tel qu’on le souhaite. 
Après je ne sais pas si celui-ci correspond bien à vos souhaits mais pour ma part, je dois dire que je m’y attendais quelque peu même si j’espérais quand même être agréablement surpris.
Je ne classerais donc pas 17 Lunes dans mes coups de cœur malgré une deuxième partie des plus jouissives mais il a rempli sa part du contrat, nous emporter dans l’univers des enchanteurs pour toucher notre cœur et nos rêves et nos craintes et nous pousser à vouloir rapidement découvrir ce qu’il adviendra dans 18 Lunes.