Mes Derniers Avis

Mes derniers avis

Nombre total de pages vues

vendredi 22 novembre 2013

Ces Couvertures Qui attirent mon regard [9]





Voici une rubrique qui me permettra de vous parler de ces livres dont les couvertures me donnent ou m'ont donné envie de les découvrir, de les acquérir, de les lire. Ces couvertures qui mettent en avant le travail des illustrateurs pour attirer le lecteur car un livre est également un bijou pour les yeux avec des couvertures qui sont là pour mettre en valeur l'objet.

Pour le neuvième numéro de cette rubrique, je vais vous parler d'un livre qui est à classer dans ma Wish-list, le premier tome du Cycle ARKEM de Valérie Simon. L'illustrateur de cette couverture est David Lecossu




● Titre d'origine : Yanis Déesse de la Mort
● Date de parution : 1 septembre 2012
● Nombre de pages : 320
● Edition du livre : Editions du Riez
● Quatrième de couverture :

Née dans la douleur et dans la mort, fille d'un démon de Rhynantes et d'une Princesse des Elfes, elle est l'héritière de deux races qui se haïssent et qui ne cherchent qu'à se détruire. Élevée dans les mystères d'un culte issu des profondeurs de temps révolus, elle est l'image radieuse de la mort, la réincarnation d'une déesse terrible. Mais son héritage la tourmente. Que lui veulent cet elfe, cet oiseau noir bavard, ce magicien troublant, et quels sont ces pouvoirs qui la hantent et qu'elle n'ose deviner ? De la pierre pâle aux reflets liquides qu'elle porte depuis sa naissance, elle ne sait rien, sinon qu'elle a en elle une étrange chaleur, et qu'elles sont liées par une puissance inconnue. Mais dans la sombre tour de Ragnarok, les forces issues des ténèbres se rassemblent. Et Raban Siwash, l'Innommable, n'aura de cesse de la rejoindre pour la tuer. 




● Le pourquoi de mon choix du jour :

Un cycle de Fantasy dans une maison d'édition que j'aime beaucoup, une annonce des plus intéressantes à l'époque et au vu de la couverture ainsi que du quatrième de couverture, on ne peut qu'être enchanté à l'idée de posséder un tel livre.
L'illustration a tout pour ravir les amateurs tant elle est une invitation à l'évasion du monde réel. On ressent une coupure verticale de l'image avec au centre cet éclair qui semble s'abattre sur un arbre ou une tour difforme. La silhouette encapuchonné nous rappelle fortement la représentation de la mort alors que la femme au premier plan semble être une divinité ou une magicienne. L'utilisation de ces couleurs vives contraste avec l'idée de la mort. Ce qui correspond parfaitement au titre du livre et souligne donc le travail de David Lecossu pour magnifier la couverture du premier tome du Cycle ARKEM de Valérie Simon.
J'espère très prochainement pouvoir tenir ce livre entre mes mains pour apprécier de visu le magnifique travail réalisé par l'illustrateur et l'éditeur.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire