Mes Derniers Avis

Mes derniers avis

Nombre total de pages vues

vendredi 13 décembre 2013

Chair à canon, Jean-Michel Calvez


● Titre d'origine : Chair à canon
● Date de parution : 13 nomvembre 2013
● Nombre de pages :43 (ebook)
● Édition de ton livre : Editions Lune Ecarlate (Semitam Tenebris / Fantastique Horreur)
● Quatrième de couverture :

Années 80, durant la première guerre d’Afghanistan. Dans les montagnes, une patrouille soviétique isolée fait la rencontre d’un couple de paysans afghans et s’invite à sa table, pour varier l’ordinaire  de leur char inconfortable. Le couple peu bavard  a-t-il autre chose à cacher que le ventre rebondi de la jeune femme enceinte ? L’alcool aidant, l’ambiance déjà tendue  va vite se détraquer jusqu’à un point de non-retour ; et ce qui aurait dû n’être qu’une banale recherche de renseignements auprès de la population locale va se transformer en une traque infernale dans la montagne.

Avec Chair à canon, Jean-Michel Calvez entre de plein fouet dans le registre des horreurs de la guerre, avec son cortège d’atrocités habituelles ou, pour une fois, assez inhabituelles.




● Mon avis :

Avec un tel titre et une telle couverture, on sait que l’on va avoir le droit à une plongée au cœur de l’horreur de la guerre. Mais, sommes-nous prêts à vivre ce que nous réserve Chair à canon ?
Nous découvrons une patrouille soviétique isolée qui, à la recherche d’un lieu où manger et dormir, découvre une ferme tenue par un couple de paysans afghans. Le couple s’avère peu loquace. La question est de savoir s’ils cachent autre chose que la grossesse de la jeune femme. L’alcool coule à flot et la situation va dégénérer.
D’une situation où l’on pressentait déjà à quelles horreurs pouvaient conduire des situations de guerre. Et ce qui nous attend s’avère bien au-delà de tout ce qu’on aurait pu imaginer. Et c’est le cœur au bord des lèvres que l’on poursuit la lecture tant Jean-Michel Calvez réussit à nous plonger dans ce cauchemar. C’est là un mot bien approprié pour décrire ce qu’il advient alors que le récit se poursuit. On en vient même à rapprocher Chair à canon de certaines histoires du grand Stephen King.
Quand le fantastique et l’horreur se mêlent à la réalité, les frissons et la peur s’insinuent en nous. On veut connaître le dénouement malgré tout cela, embrigadé par l’auteur dans cette abomination.
Le final arrive tel un coup de canon et nous explose en plein visage. Une sueur froide coule le long de notre colonne vertébrale. Le malaise perdure bien après la lecture tant les mots de Jean-Michel Calvez allié à l’atmosphère du récit restent présents dans notre esprit.

Âmes sensibles, veuillez-vous abstenir devant cette Chair à canon ! Ou bien au contraire, lisez cette histoire avec vos tripes pour en ressortir changés. La guerre n’a pas de plus grande horreur que les actes des hommes qui la font et l’auteur nous en dévoile sa vision avec un soupçon de fantastique qui est le bienvenu.













mardi 10 décembre 2013

Le Piano Aphone, Pierre Benazech


● Titre d'origine : Le Piano Aphone
● Date de parution : 2013
● Nombre de pages :100 (ebook)
● Édition de ton livre : Editions Lune Ecarlate (Semitam Tenebris / Fantastique Young Adult)
● Quatrième de couverture :

Si vous n’avez jamais contemplé de coucher de soleil sur Mars ou encore pêché dans un lac en papier. Si vous n’avez jamais eu l’occasion de discuter musique classique avec un fantôme ou de voler le vaisseau spatial du père Noël. Si vous n’avez pas de machine à écrire les rêves sous votre oreiller ou de séchoir à larmes dans votre salle de bain pour eff acer vos chagrins. Si vous n’avez jamais rencontré de cigale violoniste ou de chocolatier itinérant. Si vous vous demandez qui a bien pu grignoter la lune. Si vous ne connaissez personne qui aime assez les bonbons pour avoir des larmes sucrées. Si vous n’êtes pas encore au courant que l’on installe des hôtels dans les anacondas ou encore si vous ne savez pas à quoi peut bien servir un piano aphone.


Alors ce livre peut vous aider à rattraper le temps perdu.



● Mon avis :

Qui n’a jamais rêvé d’évasion ? Qui n’a jamais voulu découvrir d’autres mondes que le nôtre ? C’est ce que nous propose Pierre Benazech dans Le Piano Aphone ! Avec de telles promesses, je ne peux que lever la main et espérer être choisi.
Lorsque débute le récit, rien ne laisse présager ce voyage vers un ailleurs fantasmagorique. On découvre un jeune homme dans une scène qui nous parait d’une banalité totale. Mais bien vite, tout change, on bascule dans l’onirisme le plus complet au fil des pages et l’on fait des rencontres hors du commun. Ces rencontres rythment l’histoire et nous entraînent plus encore dans cette fuite loin de la réalité. On se prend d’affection pour ces personnages ainsi que pour notre héros.
Même si l’on ressent que Le Piano Aphone s’adresse à un public assez jeune, on ne peut qu’apprécier la plume de l’auteur. Il semble réciter un poème tout au long du récit tant les comparaisons sont des plus imagées et fantasques. C’est un gros plus pour l’histoire, car ça rajoute bien plus encore au côté magique et irréel de ce livre.
Complètement sous le charme, on tourne les pages à toute vitesse pour mieux nous laisser surprendre par le dénouement. Celui-ci arrive comme le réveil le matin vient nous sortir de nos doux rêves. On regrette déjà ce sommeil où l’on était si bien, plongé dans ces songes si merveilleux.
Le Piano Aphone, au fil de sa lecture, nous fait penser à des œuvres telles qu’Alice au pays des merveilles. On ressent le même sentiment de partir dans un autre monde sans pourtant quitter le nôtre. Le livre rivé à nos mains et nos yeux parcourant avidement les mots.

On ne peut donc que saluer l’invitation au voyage fantasmagorique que nous propose Pierre Benazech en nous entraînant dans cet ailleurs onirique aux descriptions si imagées. A nos yeux et à notre esprit persistent ces paysages et ces personnages qui ne nous demandent juste une chose : Garder votre âme d’enfant et rejoignez-nous !













mercredi 4 décembre 2013

Dark-Side le chevalier-vampire, livre 1, Nathy


● Titre d'origine : Dark-Side le chevalier-vampire, livre 1
● Date de parution : 2013
● Nombre de pages :360 (ebook)
● Édition de ton livre : Editions Lune Ecarlate (Semitam Tenebris / Fantaisie Urbaine)
● Quatrième de couverture :

De nos jours. Les vampires vivent toujours dans l’ombre, mais pourquoi certains disparaissent-ils sans laisser de traces ou presque ? L’ordre de la Miséricorde est-il responsable ? Et si c’était toute autre chose ? À toutes ces questions, Cathal, chevalier-vampire, sera chargé de trouver les réponses.

Une nuit, dans un parc, Cathal et Nelly se rencontrent. Saura-t-il faire face à la violence de ses émotions ? La jeune femme fuira-t-elle cet être qui la terrifie ?

En réalité, ne sont-ils pas chacun le pire cauchemar de l’autre ?



● Mon avis :

Après avoir pris un réel plaisir en découvrant Anamorphose courant octobre, je me suis replongé dans l’univers de Nathy avec Dark-Side : le chevalier-vampire, livre 1. Dès le début, on se retrouve en territoire connu, car les héros de ce roman ne sont autres que Cathal et Nelly que nous avons déjà eu l’occasion de rencontrer en suivant les aventures de Dante et Camille. Nous découvrons leur rencontre. Puis l’évolution de leurs émotions. Comment en arrivent-ils là où nous les découvrons dans Anamorphose ?
Autant vous le dire tout de suite, Dark-Side se révèle plus brutal que l’autre roman de l’auteure. Même si nous y ressentons autant d’amour, de tendresse, nous avons à faire à un guerrier, pas des moindres d’ailleurs, un chevalier-vampire.
La vision de Nathy de ces créatures apporte une innovation des plus intéressantes. Ce ne sont plus des êtres morts, mais des vivants qui ont été infectés par un virus pour certains et pour les plus anciens comme le prince Edern, ils sont nés ainsi. Cela les rend-il moins effrayants pour autant ? Je vous laisse le découvrir par vous-même.
Nous poussons en profondeur notre découverte de la hiérarchisation des ichoriens. Un conseil, un prince, une armée. Ce ne sont plus des monstres esseulés, vivant à l’écart. C’est une vraie communauté avec ses cités, ses clans, ses mystères.
Au cours du roman, l’intrigue prend bien plus de place. L’ordre de la Miséricorde nous est révélé. On suit l’enquête sur la disparition des vampires. Tout semble se dresser sur le chemin de l’amour pour nos héros.
Tout au long de l’histoire, l’auteur alterne entre violence et douceur pour mieux nous happer dans ce monde vampirique. Aimer ou haïr ces créatures n’appartient qu’à vous, mais pour ma part, je suis conquis par la plume de Nathy qui sait nous emporter dans ces instants de tendresse tout comme dans ces moments de pure brutalité. Pour choquer ? Non, uniquement pour nous révéler que tout n’est pas que noir ou blanc. Que ça soit dans le cœur des ichoriens, des humains ainsi que dans le monde.
Alors qu’arrive le final du récit et le dénouement de ce premier tome, nous retenons notre souffle, le cœur serré, et l'on hésite entre pousser un cri de rage ou verser des larmes. Vivement la suite !

Dark-Side le chevalier-vampire livre 1 est à Anamorphose comme la deuxième moitié du Yin et du Yang. On ne peut les séparer, sous peine de ne se retrouver qu’avec une partie tronquée de la réalité que nous dévoile l’auteure. Un grand moment de lecture qui ne demande qu'à se prolonger au plus vite !












dimanche 1 décembre 2013

Au Fil Des Livres [26]





Dans cette rubrique, je vous présente l'avancée de mes lectures, de mes acquisitions, en bref de l'évolution de ma PAL ^^.




Lectures terminés :
Dix livres de terminés depuis le dernier numéro de cette rubrique, soit depuis fin juin, cela peut paraître peu pour certains mais c'est déjà un bon chiffre pour moi au vu de tout ce qu'il s'est passé au cours de ces derniers mois.

Parmi ces lectures achevées et chroniquées, j'ai eu le plaisir de découvrir par le biais de Services Presse des ouvrages qui m'ont offert de très grands moments de lecture.
Pour toutes ces découvertes, je remercie donc :
Bragelonne par le biais de Babelio pour La Voie de la Colère
Rebelle éditions pour Troubles Songes et Anamorphose
Le Pré aux Clercs par le biais de Babelio pour La Mort en Tête
Lectures en cours :
Je l'ai débuté hier soir et j'ai déjà atteint la cinquantaine de pages, je dois dire que ça m'a l'air intéressant. A suivre ...
Mis en pause avec mes nombreux SP lus récemment et encore plus avec le dernier SP en cours.
Mis en pause avec mes nombreux SP lus récemment et encore plus avec le dernier SP en cours.
Lectures suivantes :
Je ne prévois pas trop mes prochaines lectures, je terminerais déjà si possible les lectures que j'ai mis en stand-by.
Dernières acquisitions :
Au programme de mes dernières acquisitions depuis fin juin, je ne vais compter que les achats et les cadeaux car avec les SP, la liste serait plus longue encore.
J'en ai probablement oublié, notamment mes trouvailles sur les bourses d'occasion.

  

Voici pour ces derniers temps.