Mes Derniers Avis

Mes derniers avis

Nombre total de pages vues

mercredi 5 mars 2014

Le Coeur d'une Autre, Tatiana De Rosnay


● Titre d'origine : Le coeur d'une autre
● Date de parution : 2012
● Nombre de pages : 277
● Édition de ton livre : Le Livre de Poche
● Quatrième de couverture :

Bruce, un quadragénaire divorcé, un peu ours, un rien misogyne, est sauvé in extremis par une greffe cardiaque. Après l'opération, sa personnalité, son comportement, ses goûts changent de façon surprenante. Il ignore encore que son nouveau coeur est celui d'une femme.
Mais quand ce coeur s'emballe avec frénésie devant les tableaux d'un maître de la Renaissance italienne, Bruce veut comprendre.
Qui était son donneur?
Quelle avait été sa vie?
Des palais austères de Toscane aux sommets laiteux des Grisons, Bruce mène l'enquête.
Lorsqu'il découvrira la vérité, il ne sera plus jamais le même...


● Mon avis :

Le nom de Tatiana de Rosnay avait beau ne pas m’être inconnu, je n’avais pour autant lu aucun de ces écrits. Le cœur d’une autre, livre qui m’avait été offert il y a quelques années de cela, m’a donné l’occasion de découvrir l’œuvre de cette auteure.

On y fait donc la connaissance de Bruce, un quadragénaire divorcé, qui apprend qu’il est gravement malade et que seule une greffe cardiaque pourra le soigner. Un miracle arrive et il se retrouve avec un nouveau cœur. Après l’opération, des changements s’opèrent en lui. Sa personnalité, son comportement, ses goûts diffèrent fortement. Son nouvel organe s’emballe avec frénésie devant les tableaux d’un maître de la Renaissance italienne. C’est à partir de ce moment qu’il veut comprendre. Qu’il veut découvrir l’identité et la vie de son donneur ! La surprise sera de taille : le cœur d’une femme.

Tatiana de Rosnay nous propose donc de découvrir toute une palette d’émotions au fil des pages. D’un personnage détestable au début, Bruce devient vite attachant. Toutes les épreuves qu’il traverse, sa maladie, sa greffe et celles qui suivent sont retranscrites de telle sorte que nous comprenons bien mieux ce qu’endurent bon nombre de personnes à travers le monde. En cela, les interviews de receveurs furent, on peut en être sûr, d’une grande aide à la rédaction de ce récit.

Les rencontres et les personnages dits secondaires dans le roman ont eux aussi beaucoup d’importance. L’épreuve est bien plus terrible à affronter dans la solitude que bien accompagné.
L’enquête dans laquelle se lance notre « héros » nous entraînera en Italie ainsi qu’en Suisse pour nous offrir de somptueuses descriptions de lieux qui ont tout pour enflammer notre imagination.
Le dénouement vient se présenter à nous, à la fois poignant et révoltant. Enfin, le final vient clore de manière tout à fait originale Le cœur d’une autre. Il m’en a d’ailleurs arraché quelques larmes.

Tatiana de Rosnay nous offre donc, avec ce roman, une fresque pleine d’humanité, d’amour, d’espoir, de chagrin, un hymne à la vie dans tout ce qu’elle a de beau ou de terrible.












6 commentaires:

  1. J'ai eu l'occasion de lire quelques uns des livres de cette auteure mais pas celui-ci ! Il a l'air pas mal...

    A propos, j'ai vu que tu avais l'intégrale de Leilan dans ta PAL et comme j'organise une LC pour la trilogie, je me suis dis que ça pourrait te plaire de te joindre à nous... (Tome 1, le 05/04/14 • Tome 2, 03/05/14 • Tome 3, 07/06/14 - Le topic est dans la section Lectures communes de Livraddict).

    Bonne semaine, à bientôt !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce fut pour moi une très belle découverte de l'oeuvre de l'auteure.

      Pour la lecture commune, je ne peux pas te dire. Je ne peux pas trop prévoir à l'avance et mon rythme n'est pas toujours très rapide lol.

      Supprimer
  2. J'aime beaucoup Tatiana de Rosnay et ce livre m'a beaucoup touchée ! Ta chronique résume bien le tout ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'était comme tu as pu le voir une découverte pour moi ^^.
      Et merci pour ton commentaire, comme à chaque fois, j'essaye de m'exprimer avec mon coeur ^^

      Supprimer
  3. Ma mère vient justement de finir ce livre et elle l'a beaucoup aimé !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On est vite submergé par les émotions du héros faut dire

      Supprimer