Mes Derniers Avis

Mes derniers avis

Nombre total de pages vues

jeudi 20 mars 2014

Un Livre, Une Musique [13]





Voici donc un nouveau numéro de cette rubrique. Elle a pour but de vous faire part des envies musicales qu'ont provoqué la lecture de certains livres. Les émotions que faisaient remonter ces histoires me poussait à écouter en boucle certains albums, voire certaines chansons tout en lisant. Je vais donc vous présenter ces livres et les musiques en essayant d'expliquer les liens qui se créaient entre eux.

Aujourd'hui, je vais donc vous parler de :


● Titre d'origine : Dark-Side, Asylum-Vampire, Livre 2
● Date de parution : 5 Mars 2014
● Nombre de pages : 310
● Édition de ton livre : Editions Lune Ecarlate (Semitam Tenebris / Urban Fantasy)
● Quatrième de couverture :

Cathal a été condamné par le Conseil des Ichoriens et se voit emmener dans les geôles de celui-ci. Pendant son incarcération la vie continue aussi bien pour Nelly que pour les ennemis du chevalier-vampire.
Mais qui donc est réellement Adrien ? Et qui manipule dans l'ombre ? Cathal n'est pas au bout de ses surprises. Les événements l'amènent à remettre bon nombre de choses en question, même certaines amitiés vieilles de plusieurs siècles.

Un second tome où le visage d'une certaine secte vampirique se précise et soulève de nouvelles questions. Un second livre de transition vers un troisième qui s'annoncera plus sanglant et révélera des personnalités inattendues.




                            


● Groupe : Opeth
● Album : Blackwater Park
● Date de parution : 2001
● Genre musical : Death Progressif
● Tracklist :

1. The Leper Affinity
2. Bleak
3. Harvest
4. The Drapery Falls
5. Dirge for November
6. The Funeral Portrait
7. Patterns in the Ivy
8. Blackwater Park


Dark-Side Asylum-Vampire, Livre 2 oscille entre la violence des affrontements et la douceur de ces moments tendres et passionnés puis nous laisse parfois mélancolique.
Blackwater Park n'est que la parfaite représentation de ces passages, car autant les riffs empreints d'une violence sauvage et un chant hargneux et brut viennent sublimer ces passages où le sang coule à flots sous les assauts déchaînés auxquels doivent faire face nos héros. 
Et lorsque quelques notes de piano ou des chœurs prennent le dessus, c'est pour mieux représenter cette mélancolie qui gagne Nelly ou Cathal. La ballade avec ses instrumentations acoustiques et le chant clair nous berce alors que la tendresse et la douceur de ces moments privilégiés entre les deux amants.
Chacun des titres de l'album trouvera son penchant dans le récit que nous offre Nathy pour transcender notre lecture et nous emporter dans cet ailleurs, fait de violence, de passion et de tristesse.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire