Mes Derniers Avis

Mes derniers avis

Nombre total de pages vues

vendredi 25 avril 2014

Fille d'Hécate, tome 1 : La Voie de la Sorcière, Cécile Guillot


● Titre d'origine : Fille d'Hécate, tome 1 : La Voie de la Sorcière
● Date de parution : 2012
● Nombre de pages : 138
● Édition de ton livre : Editions du Chat Noir
● Quatrième de couverture :

Je croyais n'être qu'une étudiante ordinaire et sans doute trop renfermée. Et puis, il a eu cette expérience étrange, la découverte de mon don... Maintenant je dois apprendre à m'accomplir en tant que sorcière, développer mes pouvoirs et trouver ma place en ce monde. Tout aurait-été parfait s'il n'y avait pas eu ces cauchemars et ces malaises. Quelqu'un cherche à me nuire ! Mais qui pourrait bien me harceler ainsi ?
Et, pour ne rien arranger, j'ai aussi un mémoire à écrire pour valider ma dernière année de psycho. Ma vie n'est vraiment plus de tout repos !"

Maëlys nous ouvre les portes d'un univers étrange et déroutant, celui de la Wicca. La quête spirituelle qui est sienne va l'exposer à des menaces insoupçonnées. Surtout que le destin pourrait bien placer sur son chemin, les clés qui l'aideront à résoudre les mystères d'une existence parsemée d'ombres… Car, une sorcière peut-elle s'épanouir coupée de ses racines, ignorante d'un passé dont pourrait dépendre l'avenir ?


● Mon avis :

Cela fait bien longtemps que je suis Cécile Guillot ainsi que les Editions du Chat Noir. Je n’avais jamais lu d’écrit de cette auteure. C’est pourquoi, je n’ai pas hésité à acquérir Fille d’Hécate, tome 1 : La Voie de la Sorcière lorsque j’en ai eu l’occasion. Après un passage dans mon TAL, je l’en ai sorti pour me plonger dans cette lecture. Je ne regrette absolument pas la découverte, mais seulement le fait que l’histoire se soit trop vite terminée.

Ce premier tome nous entraîne aux côtés de Maëlys, une étudiante en dernière année de psychologie, tout à fait ordinaire, quoique trop renfermée. Le hasard d’une rencontre la conduit à participer à une expérience étrange. Le résultat n’en est que plus incroyable. Elle aurait un don, elle serait une sorcière. Elle va tenter de concilier sa vie d’étudiante et l’apprentissage de ses capacités. Tout cela en faisant face à une menace plus ou moins diffuse.

Ce livre nous ouvre les portes d’un univers, la Wicca, et qui nous apparaît bien loin du cartésianisme de notre monde. C’est pourquoi la préface de Vanessa Terral s’avère la bienvenue pour nous introduire dans cette philosophie, ce mode de vie, voire bien plus encore. Grâce à cela, nous nous sentons prêts à braver les ténèbres et à découvrir le destin de l’héroïne.

Maëlys se révèle être une jeune femme, emplie de doute, de crainte, ayant un grand manque de confiance en elle. On ne peut s’empêcher par moment de vouloir la secouer un peu pour qu’elle se prenne en main et nous voulons lui apporter notre soutien moral ou physique. À ses côtés, nous faisons la connaissance d’Alexandre et de Dorine qui lui apporteront leur aide ou pas.


La Voie de la Sorcière nous introduit, petit à petit, auprès de la Déesse, quelle que soit sa forme. Nous suivons un parcours initiatique, parsemé d’embûches, qui nous conduit à accepter la magie, à nous débarrasser de préjugés pour nous immerger dans un monde qui va bien au-delà de notre imagination. Une quête spirituelle qui va exposer Maëlys à des menaces dont on croit deviner qui en est l’auteur. Nous nous en persuadons, bien aidés par l’héroïne et poursuivons notre lecture pour découvrir ce qu’il adviendra.

Le dénouement vient nous gifler et nous sombrons dans la peur. Nos espoirs semblent vains. Le final vient parachever ce récit bien trop court à mon goût et nous ressentons la déception nous gagner. Pourquoi ? Oui, pourquoi ce premier tome se termine-t-il aussi vite ? Pourquoi n’avons-nous qu’une envie, celle de découvrir la suite et de suivre Maëlys ? Accomplir cette quête initiatique, en apprendre plus sur la Déesse ainsi que sur les dons de notre héroïne.

Cécile Guillot nous offre donc une lecture des plus plaisantes, qui ne nous rassasie pas assez tant on aimerait pouvoir en apprendre plus encore sur cet univers et sur les personnages à qui elle a donné naissance. 

Fille d’Hécate, tome 1 : La Voie de la Sorcière se révèle donc une introduction pour une saga dont nous espérons beaucoup et qu’il nous tarde de découvrir. Ce premier tome nous offre la clé d’un monde qui vient s’agripper à notre cœur, à notre esprit pour nous ouvrir les yeux.





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire