Mes Derniers Avis

Mes derniers avis

Nombre total de pages vues

mercredi 27 août 2014

Questions 1 Livre [8]






Je vous propose une nouvelle rubrique qui me verra régulièrement poser les mêmes questions à des auteurs, des blogueurs, des lecteurs ou à toute autre personne.

Pour ce huitième numéro, la personne à qui j'ai posé ces questions est :

Un Ange Noir (Moi-même donc) 



1. Quel est à ta connaissance le premier livre que tu as lu ?

Au plus loin que je me rappelle, les premiers livres que j'ai lu, c'était ceux de la collection Mickey Club du Livre tels que ceux sur la photo. Ensuite je suis passé aux BD avant d'attaquer les romans pour enfants.


                     
                            


2. Quel est le premier livre que tu as lu qui t’as orienté vers ton genre préféré ?
Je l'avais déjà évoqué il y a très longtemps sur ce blog :
Terremer d'Ursula K. Le Guin dans son édition France Loisirs.
Ce fut vraiment un déclic lorsque je l'ai découvert.


3. Quel est le livre que tu conseillerais à tous ?

Ce livre m'avait marqué lors de sa découverte et plus les années passent, plus je retrouve des échos de ce livre dans la réalité. C'en est à se demander si ce livre ne serait pas un présage ?


                            
  



4. Quel est le livre que tu as lu en dernier ?

Un hybride de Fantasy et de Cape et d'épée d'un coté et de la bit-lit de l'autre.



5. Quel est le livre que tu aimerais lire ?

Il y en a bien trop pour tous les citer. En voici seulement quelques uns parmi ceux qui me viennent à l'esprit récemment.

                            
                            


6. Quelle est la sortie littéraire que tu attends avec impatience ?

L'édition française de ce nouveau roman d'Anne Rice. Même si ce n'est pas mon vampire préféré, une nouvelle aventure de Lestat ne peut pas s'ignorer.



7. Quelle est l’illustration de couverture que tu trouves la plus réussie ?

Voici l'une des illustration de couvertures d'un roman aux Editions du Riez. Ce n'est que l'une d'entre elles, car un soin tout particulier est apporté aux couvertures de cet éditeur.

  
                            


8. Quelle est l’illustration de couverture que tu trouves la moins réussie ?

Je ne suis pas friand des couvertures des Editions Harlequin, meme s'il faut bien avouer qu'ils ont fait quelques progrès sur leurs dernières parutions et surtout avec leurs nouvelles collections.



9. Quel est l’auteur que tu rêverais de rencontrer ?

David Eddings, dans l'au-delà ptet un jour ^^. Et sinon Michel Robert, car j'aime beaucoup ce qu'il fait avec sa saga L'agent des Ombres.
                                 
                          
                            


  10. Quel est le livre que tu aurais aimé écrire ? 

  J'ai tant été emporté par la mélancolie de Louis dans ces pages que j'aurais aimé pouvoir posé toutes ces émotions et cette violence sur papier.




11. Quel personnage de quel livre aurais-tu rêvé d’incarner ?


Belgarion dans la Belgariade.
Lorsqu'on découvre cette histoire adolescent et qu'on rêve d'évasion, d’être quelqu'un d'autre, on voudrait vivre toutes ses aventures.

                        
Qui est Un Ange Noir ?
Un humble passionné de lecture, qui tente de partager ses impressions, et qui dévoile une encore plus humble passion pour l'écriture qu'il pratique de plus en plus occasionnellement.


lundi 25 août 2014

Au Fil Des Livres [35]





Dans cette rubrique, je vous présente l'avancée de mes lectures, de mes acquisitions, en bref de l'évolution de ma PAL ^^.




Lectures terminés :
Deux livres qu'il me tardait de lire et pour lesquels j'ai même trop tarder à les ouvrir.

Chronique en ligne
Chronique en ligne
Lectures en cours :
Une lecture par le biais du Boudoir Ecarlate.
J'essaye d'avancer dans ces sagas que j'ai débuté y'a un moment sur ma liseuse.
Lectures suivantes :
J'ai décidé de prévoir quelques unes de mes prochaines lectures pour essayer de lire des livres qui attendent depuis un moment dans ma PAL.

Bien entendu, les SP passeront en priorité même si j'espère trouvé le temps de lire quelques livres de mon TAL entre-temps ^^.
Dernières acquisitions :
Aucune nouveauté









  

Voici pour ces derniers temps.


vendredi 22 août 2014

Georgina Kincaid, tome 3 : Succubus Dreams : Richelle Mead


● Titre d'origine : Georgina Kincaid, tome 3 : Succubus Dreams
● Date de parution : 2009
● Nombre de pages : 360
● Édition de ton livre : Bragelonne
● Quatrième de couverture :

Rien ne va plus pour Georgina, même sa liaison avec le célèbre Seth Mortensen ! Déjà, pas de sexe entre eux : Georgina étant un succube, elle pourrait tuer son amant par mégarde. Ça calme les ardeurs les plus motivées ! En plus, même se voir devient difficile: Seth est obsédé par son dernier roman, et Georgina doit jouer les mentors pour une nouvelle recrue vraiment pas douée. Et enfin, il y a Dante, cet interprète de rêves bien enjôleur que Georgina est obligée de consulter, car une entité malveillante s'en prend à elle durant son sommeil. Du coup notre succube fait face à un double défi : reprendre le contrôle de sa vie amoureuse, et lutter contre un terrible ennemi. Si elle venait à échouer, le monde des mortels pourrait bien ne plus jamais connaître le sommeil !




● Mon avis :

J’avais quitté Georgina Kincaid, il y a plus d’un an et demi en me promettant de la retrouver prochainement. Le temps étant ce qu’il est, il a tendance à s’écouler bien plus vite qu’on le voudrait. Ce fut dont un plaisir d’ouvrir Succubus Dreams, le troisième tome de cette saga alors que je gardais encore un très bon souvenir du précédent opus. Notre succube préféré va encore avoir fort à faire en ces pages.

Georgina se retrouve ballotée entre ses amours qui battent de l’aile, un rôle de mentor à assurer auprès d’une nouvelle recrue et Dante, un interprète des rêves qu’elle doit consulter pour trouver des réponses à ses problèmes. Elle doit donc faire face de front si elle ne veut pas échouer dans sa vie amoureuse et dans les missions qui lui sont confiées.

Nous retrouvons notre héroïne dans ce qu’elle sait faire de mieux dès les premières pages, s’emparer de l’essence de ses victimes. Sa longue expérience fait que les voies de l’amour n’ont plus aucun secret pour elle. Même si du côté des sentiments, cela semble s’avérer plus délicat tant il lui difficile de vivre sa relation avec Seth. Un comble pour un succube que de devoir s’abstenir avec son amant sous peine de risquer sa mort.

Un rêve hante le sommeil de Georgina, et l’énergie qu’elle avait volée s’est envolée à son réveil. De quoi la troubler et la pousser à chercher des réponses. Une énigme à résoudre qui sera l’un des fils conducteurs de ce roman. Que peuvent bien cacher ce rêve et la disparition de son énergie ?

Guider et instruire un jeune succube dans ses premiers pas de créature démoniaque sera également une autre charge qu’elle devra mener à bien sous peine d’encourir un châtiment. Quoi de plus simple pour un succube d’attirer les hommes et d’attiser leur désir, me direz-vous ? Est-ce si facile ? Avec un peu de bonne volonté, on pourrait le croire, non ?

De vieilles connaissances qui font leur apparition avec de bonnes ou de mauvaises intentions et de nouvelles rencontres viennent pimenter les journées et les nuits de notre héroïne. Bien sûr, nous retrouvons également tous ceux que l’on a appris à connaitre au fil des précédents tomes. Toutes ces personnalités qui transitent autour d’elle sont autant de distractions et de questionnements pour nous. Nous l’avons assez vu être maltraitée, notamment au cours de Succubus Nights pour ne pas rester méfiants envers tous. Pourtant, nous ne pouvons rester de marbre devant les émotions et les sentiments qu’elles font naitre en nous.

Succubus Dreams semble suivre une trame identique au tome 2 avec la découverte d’événements ou de problèmes dans lesquels se retrouve embrigader Georgina. Puis, nous partons à la recherche des indices qui pourraient nous orienter vers celles et ceux qui sont à l’origine des désagréments qu’elle subit. Ensuite, avec l’aide de ses amis ou d’autres créatures, elle fait face du mieux qu’elle peut en tentant de s’en sortir aussi bien que possible.

C’est d’ailleurs ainsi que nous arrivons au dénouement de ce troisième tome des aventures de Georgina Kincaid. Nous nous trouvons face à quelque chose qui a déjà été évoqué au fil des pages, mais qui ne pouvait sembler possible avant que, nous nous trouvions face au mur. Nous découvrons donc notre succube face à des choix cornéliens, à des épreuves qui apportent leur lot de peine, car la vie n’est pas toujours rose dans les romans.
Le final vient telle une gifle en plein visage. Cela ne se peut ! Monde cruel, du moins devrait-on dire Auteure cruelle. Nous achevons notre lecture, tout bonnement dépités. Nos espoirs semblent brisés par ce que nous lisons. Que devons-nous attendre du prochain tome ? Pouvons-nous aspirer à une fin plus joyeuse que celle-ci ?

Bien que l’on puisse rapidement lever certains doutes au fil des chapitres, l’on se laisse bercer par le récit que nous propose Richelle Mead et l’on passe un bon moment de lecture avec ce Succubus Dreams. Le prochain tome nous surprendra-t-il plus encore que celui-ci, avec pourquoi pas une approche quelque peu différente de l’intrigue et de la trame de l’histoire pour ne pas trop risquer d’être lassé. Cela serait bien dommageable tant il est facile d’accrocher au récit et d’apprécier Georgina Kincaid.

Cette lecture s’avère donc plaisante dans le contenu, mais nous laisse craindre pour la suite de par les similitudes dans la trame des tomes.



jeudi 21 août 2014

Les Lames du Cardinal, tome 3 : Le Dragon des Arcanes, Pierre Pevel


● Titre d'origine : Les Lames du Cardinal, tome 3 : Le Dragon des arcanes
● Date de parution : 2010
● Nombre de pages : 329
● Édition de ton livre : Bragelonne
● Quatrième de couverture :

Paris brûle-t-il ? On pourrait le croire, si l'avenir funeste dont Soeur Béatrice a eu un aperçu prophétique se réalise.
Déjà un dragon a survolé Paris et est passé à l'attaque. Face à lui, un homme a péri dans un dernier acte de bravoure et de sacrifice : Almadès, le maître d'armes espagnol des Lames du Cardinal. La bande de Lafargue est en deuil et la colère appelle la vengeance.
L'action reprend très vite ses droits. Agnès et Ballardieu veulent en savoir plus sur la vision de Béatrice et la menace qui pèse sur la capitale.
Direction : le Mont Saint-Michel, repaire des Châtelaines, où Béatrice est cloîtrée...




● Mon avis :

Voici, avec ce tome 3, la fin d’une saga que j’ai découverte il y a maintenant quelques années puisque c’était lors du salon littéraire de Nancy que j’avais rencontré Pierre Pevel. Depuis les années se sont écoulées et je suis désormais arrivé au terme de cette aventure livresque.

Voyez plutôt : Un roman de cape et d’épée où s’immisce de la Fantasy pour nous plonger dans un Paris historique, au cœur du XVIIe siècle. Ma découverte de cette Histoire revisitée se sera étalée sur 5 années, peut-être par peur d’arriver trop vite au terme d’une saga qui m’aura enchanté dès le premier tome sans décevoir mes attentes, ou par envie de me plonger dans cette histoire lorsque mon besoin d’évasion sera des plus importants ? Quoi qu’il en soit, je me retrouve désormais la gorge nouée d’avoir refermé ce dernier tome.

Les Lames du Cardinal sont en deuil, Almadès est mort, tué par un dragon. Agnès fait une bien sombre découverte auprès de Sœur Béatrice qui se repose au Mont Saint-Michel. La Fargue se laisse submerger par la colère qui en appelle à la vengeance. Ballardieu suivra Agnès où qu’elle aille. Nos Lames auront fort à faire, car les nuages assombrissent l’avenir de Paris, les machinations des Dragons semblent s’accélérer vers une fin des plus violentes. La Fargue et ses amis pourront-ils les arrêter ?

Dès la découverte de l’illustration et du quatrième de couverture, le ton est donné. Le Dragon des Arcanes nous offre de l’action, de l’émotion, du feu et du sang au fil des quelques voyages qu’accomplissent les Lames au fil de ce récit. La nécessité fait foi et La Fargue, Ballardieu, Agnès, Laincourt et Saint-Lucq doivent aller trouver les réponses là où elles se trouvent, il n’est plus temps d’attendre qu’elles arrivent. Nous n’avons donc aucunement le temps de souffler au cours de ces pages. Notre petit cœur est mis à rude épreuve alors que les Lames doivent affronter nombre de périls et que les découvertes qu’elles font se révèlent tout sauf rassurantes.

Les descriptions des lieux et des événements sont toujours aussi immersives que dans les précédents tomes pour ma plus grande joie. À tel point que même sans n’avoir jamais vu les lieux, l’on peut s’en donner une image des plus précises et l’on a qu’une envie, c’est d’être aux côtés des Lames, de combattre avec eux.

Les scènes d’actions se multiplient dans ce troisième tome, pour ajouter à ce sentiment d’urgence qui l’habite du début à la fin. L’on ne peut que subir les événements en croisant les doigts, en gardant l’espoir aussi mince est-il que les Lames parviendront à sauver Paris, sans pour autant en avoir la certitude. Quel traitement va leur infliger l’auteur ? Sera-t-il un bourreau pour eux comme pour nous ?

Ces personnages que l’on a appris à connaitre, à aimer ou à détester au fil des deux tomes précédents n’ont pas fini de se dévoiler et peuvent peut-être nous faire revoir notre jugement. Et que dire de ceux qui font leur apparition dans Le Dragon des Arcanes ? Ceux qui se révèlent la cause de toutes ces craintes, de toutes ces manigances que doivent tenter de déjouer La Fargue et son équipe ? Sont-ils haïssables tous autant qu’ils sont ? N’est-ce pas le rôle des méchants d’être détestés ? Pierre Pevel nous offre une galerie des plus vivantes de personnages, de ceux que l’on pourrait trouver dans les livres d’Histoire.

Les pages se tournent et ne se ressemblent pas. Chacune d’elle apporte son flot d’émotions. Toute la palette y passe, même si l’on sent la peine et la mélancolie s’immiscer plus profondément en nous lorsqu’approche le dénouement. L’on y découvre un feu d’artifice d’action, un jubilé de violence, de feu, d’horreur, et l’espoir se bat pour ne pas se faire souffler comme la mèche d’une bougie.

Le final vient nous asséner une violente estocade, nous arrachant quelques larmes, mais aussi un profond soupir alors que nous lisons les derniers mots. Cela ne se peut ! L’histoire ne peut prendre fin ainsi ! Il y aurait tant encore à lire, à découvrir de cet univers. L’on veut la suite quitte à devoir séquestrer l’auteur dans une chambre, attaché au pied du lit par une longue chaine ne lui permettant que d’accéder à une machine à écrire.

Il existe de ces mondes qui nous imprègne totalement lorsque nous découvrons des livres, des sagas et dont il nous est très difficile, voire impossible d’y coller le mot fin et de les quitter à tout jamais. Celui que nous offre Pierre Pevel avec cet hybride de Fantasy et de roman de cape et d’épée en fait partie. Nous ne pourrons plus jamais ouvrir un livre d’Histoire ou regarder un documentaire sur le XVIIe siècle sans nous attendre à y voir les noms de La Fargue, Agnès, Marciac, Ballardieu, Leprat, Laincourt ou Saint-Lucq dans le même chapitre que ceux de Richelieu et de Louis XIII.

Vous ne pouvez avoir vécu sans avoir lu Les Lames du Cardinal et son apothéose que se révèle être Le Dragon des Arcanes. Si vous ne l’avez pas encore lu, que faites-vous encore ici ? Filez donc rejoindre La Fargue et ses Lames ! Voyez que l’Histoire n’est jamais mieux que lorsqu’elle est imprégnée de la plume d’un auteur de Fantasy.



lundi 11 août 2014

Questions 1 Livre [7]






Je vous propose une nouvelle rubrique qui me verra régulièrement poser les mêmes questions à des auteurs, des blogueurs, des lecteurs ou à toute autre personne.

Pour ce septième numéro, la personne à qui j'ai posé ces questions est :

Erine 



1. Quel est à ta connaissance le premier livre que tu as lu ?

Comme beaucoup de lecteurs, j’ai commencé à lire avec les livres de la bibliothèque rose. Ce titre fut le premier et je peux même ajouter que je le conserve encore précieusement.


                     
                            


2. Quel est le premier livre que tu as lu qui t’as orienté vers ton genre préféré ?
Pour faire simple, je vais déjà choisir le genre car j’en ai plusieurs.
Alors si on prend la fantasy, je peux citer La Compagnie Noire de 
Glen Cook. De lecture assez dérangeante, elle est devenue une lecture
addictive. J’ai lu cette série du début à la fin et je la conseille vivement.


3. Quel est le livre que tu conseillerais à tous ?

Harry Potter qui convient aux plus grands comme aux plus petits. J’ai passé des heures à les lire et relire durant mon adolescence.


                            
  



4. Quel est le livre que tu as lu en dernier ?

De la fantasy à la Dumas, un petit bijou écrit par Pevel.



5. Quel est le livre que tu aimerais lire ?

? Le livre, un seul ? C’est un véritable challenge cette question surtout si on observe ma Wish-list qui se situe à 700 envies environ. Allons-y pour un même si une centaine me font aussi envie. Je me contenterais d’un livre d’un auteur que j’ai beaucoup apprécié avec Seul le silence dont je lis un autre de ses livres actuellement avec Les Anges de New-York. J’adore toujours autant et je veux lire tous ses livres dont ce livre qui m’a été chaudement recommandée.

                            
                            


6. Quelle est la sortie littéraire que tu attends avec impatience ?

Le tome 2 de Martyrs d’Olivier Peru car j’ai lu le livre I récemment et je compte aussi lire tout ce qu’a pu écrire cet auteur, je l’adore.



7. Quelle est l’illustration de couverture que tu trouves la plus réussie ?

Il y en a des quantités mais j’ai eu un coup de cœur pour les couvertures de la série Rigante de David Gemmell.

  
                            


8. Quelle est l’illustration de couverture que tu trouves la moins réussie ?

En général, je ne suis pas fan des couvertures des vieilles éditions de bouquins de SF dans ce genre et vous êtes chanceux je vous épargne celles avec des femmes nues …



9. Quel est l’auteur que tu rêverais de rencontrer ?

Olivier Peru ? Non non je vous rassure, je ne fais pas une fixette sur lui.
                                         
                          
                            


  10. Quel est le livre que tu aurais aimé écrire ? 

  J’aimerais écrire aussi bien que Hobb et surtout créer des univers et des personnages comme elle.




11. Quel personnage de quel livre aurais-tu rêvé d’incarner ?


Altéa dans Les Aventuriers de la Mer de Robin Hobb. Son caractère me plaît car il ressemble un peu au mien mais surtout j’aimerais vivre des aventures en mer comme elle.

                        
Qui est Erine ?
J'ai fait la connaissance d'Erine par le biais du forum Accros & Mordus que l'on fréquentait assidûment à l'époque. Nous y avons découvert des goûts communs en terme de littérature et avons tissé un fil d'amitié. Les années s'écoulent, mais malgré les chemins de vie différents, nous continuons de nous intéresser aux lectures de l'autre par le biais de nos blogs respectifs. 

Elle est la première de la blogosphère à se prêter au jeu des questions et se dévoiler un peu à l'occasion. Qui sera le suivant ?