Mes Derniers Avis

Mes derniers avis

Nombre total de pages vues

mercredi 1 juillet 2015

Jusqu'à la Fin des Temps, Céline Guillaume


● Titre d'origine : Jusqu'à la Fin des Temps
● Date de parution : Avril 2015
● Nombre de pages : 216
● Édition de ton livre : Editions Underground
● Quatrième de couverture :

Au milieu des bois, lors d’une nuit sans lune, elle m’apparut pour la première fois. Mythe ou réalité, annonciatrice d’infortune ou de réussite, je l’ignorais… Seule une antique pièce syrienne abandonnée sur mon siège témoignait de ma rencontre avec la Dame Blanche, messagère de l’au-delà qui allait me guider vers ma destinée tracée depuis la nuit des temps.

Huit siècles après le début de cette histoire dans l’Histoire, je tenais dans mes mains notre devenir.

● Mon avis :

Heureux l'homme qui vous parle d'avoir découvert Jusqu'à la Fin des Temps, car c'est un véritable petit trésor que ce livre. Un pari osé pour Céline Guillaume d'avoir confié son histoire à un tout jeune éditeur, mais quel résultat ! Un écrin qui renferme en son cœur un trésor qu'il vous faut apprécier avec douceur, en prenant son temps. Une joie que de découvrir Le Serment de Cassandra, ainsi revu et réécrit.

Cassandra, jeune femme, mène une vie morne jusqu'à ce qu'une rencontre au milieu des bois, sur un bord de route, bouleverse sa vie. Une vieille femme qui lui laisse un cadeau des plus étranges, une pièce syrienne datant des croisades. Dès lors, tout va sembler la mener vers cet ailleurs. Quelle destinée l'attend au bout du voyage ?

Dès les premières pages, Cassandra se révèle à nous, une jeune femme ayant la vie devant elle, mais dont celle-ci se révèle une épreuve. Une demoiselle dont le cœur et l'esprit sont emplis d'un mal-être et à qui l'on s'attache bien vite. On y perçoit une part de l'auteur dans sa fragilité apparente, dans sa douceur ainsi que dans son apparence physique.

La rencontre avec la vieille femme est le déclencheur de tous les événements qui vont suivre et qui changeront sa vie à jamais. D'ailleurs, le récit est jalonné de rencontres, mais aussi de pertes qui auront toutes leur importance. Ils seront le fil conducteur vers la destinée de Cassandra.

Un destin enviable même s’il peut aussi être cruel par certains abords. Il parle néanmoins à tous les romantiques, aux passionnés pour qui l’amour est éternel, qu’il peut tout vaincre et survivre par-delà les années. Et c’est bien à ceux-là que le récit de Céline Guillaume parlera le plus, il leur apportera un sentiment de plénitude. Malgré les épreuves que traverse Cassandra, ils s’identifieront à elle et vivront pleinement Jusqu’à la Fin des Temps.

On décèle également dans ce livre l’amour que porte l’auteur pour ces époques lointaines qu’elle nous fait revivre dans ces romans. Ici, nous voguons vers les Croisades, période de combats incessants, mais aussi le berceau de nombres de merveilles, notamment en Orient et, plus particulièrement en Syrie dans cette histoire. Pour autant, le récit est bien ancré dans notre monde moderne. C’est une jeune femme du vingtième siècle avec toute la modernité de cette époque, même si le dépaysement sera au rendez-vous pour elle.

Pour ce qui est de l’intrigue, nous ne sommes pas dans un thriller ici. Il y a des éléments troublants qui viennent s’emboiter pour nous conduire à la suite de l’héroïne vers sa destinée et nos questionnements principaux concernent ces faits, ces rencontres qui parsèment le roman. Qui est cette personne ? Pourquoi cela arrive-t-il ? Qu’ont-elles en commun ? Le voile de mystère se lève et ne nous laisse aucun gout amer. Sauf peut-être celui du final, du dénouement qui laissent couler sur nos joues quelques larmes de peine ou de joie, suivant si l’on est optimiste ou pessimiste.

Céline Guillaume nous offre avec Jusqu’à la Fin des Temps une lueur d’espoir, d’amour et de douceur dans une galaxie bien vaste qu’est le monde dans toute sa froideur et sa tristesse. Un rêve éveillé que nous ne voulons pas quitter et dont on ne désire qu’une chose : le suivre jusqu’à la fin des temps. L’amour peut être éternel !