Mes Derniers Avis

Mes derniers avis

Nombre total de pages vues

mercredi 12 août 2015

La Balafre de Dieu, Francis Jr Brenet


● Titre d'origine : La Balafre de Dieu
● Date de parution : Mai 2015
● Nombre de pages : 404
● Édition de ton livre : Editions Underground
● Quatrième de couverture :
« Dieu m’a assassiné… » Et si ces quelques mots griffonnés sur un papier ébranlaient l’Armonésie ? Comment décrire ce pays ? Un Armonésien le ferait en ces termes : « Berceau de la perfection ! Si nous connaissons aujourd’hui des vies sans histoires, c’est grâce au Conseil des Sages – loué soit-il ! – qui nous a purgés de ces maudits rêves et de ces parasites de sentiments… » Mais quels secrets se cachent derrière cette perfection ? À travers les destinées croisées d’un croquemort immortel, d’une prostituée, d’un médecin du label Mochitude, d’une Dame Pipi, d’un inspecteur de la Karma Police et d’un serial killer, les indices vont peu à peu s’imbriquer comme les pièces d’un puzzle. Mais peut-être la véritable solution se terre-t-elle en vous, vous qui porterez cette histoire jusqu’aux frontières de la réalité, de l’imaginaire et de la folie ? Oui, bienvenue en Armonésie, un pays dont vous ne pourrez plus partir…

● Mon avis :

Voici une lecture qui fut déconcertante ! Autant le synopsis m'intriguait, autant celle-ci s'est avérée laborieuse et s’est étirée sur près d’un mois et demi. C’est pourtant un parfait portrait caricatural de notre civilisation auquel il a ajouté une touche de science-fiction, mais il n’en reste pas moins que je n’ai pas accroché, et ce pour différentes raisons.

Nous nous trouvons en Armonésie, un pays où les sentiments et les rêves ont été éradiqués, où la perfection a été érigée en norme par le Conseil des Sages.
Nous découvrons les destinées croisées de personnages que rien ne semble relier, un croquemort immortel, une prostituée, un médecin au label Mochitude, une Dame Pipi, un inspecteur de la Karma Police ainsi qu'un serial killer.
Nous les suivons à la recherche de la vérité qui semble se cacher derrière cette perfection.

Imaginez donc, à vos risques et périls, un monde purgé des rêves et des sentiments, une histoire où les émotions sont contrôlées, cela vous semble possible ? C'est ce qu'a voulu montrer Francis Jr Brenet dans La Balafre de Dieu. Et il n'y est pas allé de main morte. Il a instauré un véritable cauchemar pour tous les rêveurs que nous sommes, car nous n'y vivrions pas longtemps.

Son style semble une imitation de Frédéric Dard sous LSD écrivant un roman de science-fiction. Les mots et expressions sortis de son imagination sont bien nombreux, trop je dirais même. Au début, cette originalité nous étonne, nous intrigue, mais au fil des pages, elle finit par devenir pesante pour notre lecture. Il aurait gagné en lisibilité à n’en saupoudrer que parcimonieusement le récit à mon avis.
Une chose est certaine, il est vraiment allé au bout de ses idées et n'a fait aucune concession pour ce qui est de son écriture. Un auteur qui s’engage sur une telle voie doit d’ailleurs savoir que cela ne plaira pas à tout le monde, mais il le fait par envie, par amour, ou par folie ? On peut donc le féliciter comme on peut lui reprocher de se mettre dans une position plus élitiste, moins grand public.

Pour ce qui est du récit, la mythologie et les personnages de cette Armonésie sont autant de pavés qui tracent la voie que veut nous faire prendre l’auteur. Malheureusement, j'ai bien peur d'avoir fini par quitter ce chemin et donc d'être passé à côté de l'intrigue. Ce qui a été plus que pénalisant pour comprendre le dénouement. Je ne jette pas la pierre à l'auteur, ni même le livre à la mer, mais je pense que la rencontre ne s'est pas faite, que je n'étais pas fait pour lire La Balafre de Dieu.

Au final, ce roman s’avère un échec pour moi, car je n’ai pas su comprendre l’auteur, l’intrigue et je n’ai pas adhéré au style.


Je conseillerais donc à tous de se préparer à une découverte qui sera des plus déstabilisantes, tant par l’écriture que par l’histoire, mais je suis certain que Francis Jr Brenet trouvera son public, autant qu’il se fera des ennemis avec La Balafre de Dieu. C’est un roman qui ne laissera pas indifférent quoi qu’il en soit. Je souhaite donc un bon courage à tous ceux qui tenteront l’aventure en Armonésie.