Mes Derniers Avis

Mes derniers avis

Nombre total de pages vues

mercredi 21 octobre 2015

Avec tes yeux, Sire Cédric


● Titre d'origine : Avec tes yeux
● Date de parution : 8 octobre 2015
● Nombre de pages : 550
● Édition de ton livre : Editions Presses de la Cité
● Quatrième de couverture :

Thomas ne croit que ce qu'il voit, mais personne ne le croit. Depuis quelque temps, Thomas fait des rêves atroces. D'épouvantables rêves qui le réveillent en sursaut et morcellent son sommeil qu'il a déjà fragile. Si ce n'était que ça ! Après une séance d'hypnose destinée à régler ses problèmes d'insomnie, il est en proie à des visions. Il se voit, à travers les yeux d'un autre, torturant une jeune femme... Persuadé qu'un meurtre est effectivement en train de se produire, il part à la recherche de la victime. Le cauchemar de Thomas ne fait que commencer.




● Mon avis :
S'il est un auteur qui s'est fait une place au fil des années dans le milieu du thriller, c'est bien Sire Cédric qui s'est glissé entre les grands noms français et étrangers de ce genre littéraire. Et ce n'est pas Avec tes Yeux qui nous dira le contraire. En effet, il nous prouve une fois encore qu'il a trouvé sa voie, et qu'il y fonce à toute allure, filant vers la reconnaissance que recherche tout écrivain dans le partage qu'il fait avec le lecteur.

On y découvre Thomas, un homme rationnel est victime depuis quelque temps de rêves si effrayants qu'ils le réveillent en sursaut et lui rendent le sommeil des plus fragiles. L'hypnose semble pouvoir remédier à ses problèmes, mais suite à une séance, il est assailli de visions. Il y voit à travers les yeux d'un autre, torturant une jeune femme. Il part en quête de celle-ci, persuadé que ce qu'il a vu se produit réellement. Et c'est ainsi que son cauchemar débute, mais jusqu'où le mènera-t-il ?

Pour tous ceux qui s'étaient liés au duo Eva Svärta/Alexandre Vauvert, vous ne les retrouverez pas ici, mais n'ayez crainte, Thomas ainsi que les autres personnages principaux de ce roman sauront pénétrer vos cœurs.
Que ce soit le héros Thomas Stevenson, que l'on ne peut que suivre, sûr de son innocence. D'ailleurs l'est-il vraiment ? C'est une question que l'on peut se poser au fil des pages, tant le doute que distille Sire Cédric en nos esprits peut se révéler fort.
Ou bien, la jeune Nathalie Barjac, une gendarme qui, malgré sa frêle apparence, se révélera d'une hargne et d'une volonté sans bornes. Tout comme Fox, personnage mystérieux qui sera un véritable puits de connaissance pour notre héros.
L'autre, le meurtrier, nous restera pendant longtemps un mystère que l'on meurt d'impatience de percer. Qui est-il ? Pourquoi fait-il cela ? Y a-t-il un lien entre lui et Thomas ? Nombreuses sont les questions que nous nous poserons au fil des pages à son sujet !

Tout comme les précédents romans, l'auteur saupoudre son récit d'une touche de fantastique qui le nimbe de ténèbres qu'il nous tarde de percer. Nous progressons de cauchemar en cauchemar, côtoyant l'horreur de près, mais aussi regardant à l'horizon, derrière cette brume qui occulte nos espoirs, avide d'une lueur tant nous semble réel le portrait qui nous est dépeint de ce que l'humanité compte de plus abject.

On peut sans difficulté s'imaginer le travail de recherche et de préparation qu'ont dû demander certains passages du roman, apportant ce réalisme qui peut être si dérangeant à certains instants, mais qui permet à l'auteur de nous séquestrer sous sa plume, de nous rendre acteurs de ses écrits.
Avec tes yeux s’avère donc être un concentré d’actions, ne laissant que peu de temps mort pour souffler, car lorsque les mouvements se ralentissent, c’est pour mieux nous faire trembler sous les révélations qui nous parviennent avec parcimonie, laissant nos réflexions et nos craintes transparaître dans nos regards.

Cela se confirme alors que le dénouement vient nous crever les yeux, se révélant aussi terrible que fantastique. L’auteur continue de nous surprendre alors que le final vient nous achever, tel un coup de poignard en plein cœur. Pourquoi nous faire endurer tout ceci pour en arriver là ?

Avec tes yeux, vous fera vivre un cauchemar éveillé, une histoire dont on ne sort pas indemne et je pense que Sire Cédric a réussi à nous emmener là où il le souhaitait. Ouvrez ce roman et vous ne saurez en détacher le regard, car il est difficile d’échapper à la plume acérée de l’auteur, de quitter le puits noir des yeux de l’autre et vous deviendrez des voyeurs sans éprouver aucune honte.









Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire